Insee: au moins 21% des prénoms des nouveaux-nés en 2018 étaient des prénoms arabo-musulmans

Par David Vives
27 août 2019
Mis à jour: 27 août 2019

Chaque année, l’Insee publie les chiffres de l’état civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en France depuis 1900. Les chiffres de 2018 montrent une diminution des prénoms « catholiques » tels que Marie ou Marie-France, et une explosion des prénoms arabo-musulmans.

Dans sa dernière étude parue de 15 juillet 2019, l’Insee révèle qu’en 2018, 21,6% des nouveaux-nés en France ont eu un prénom musulman et que le taux de croissance de ces prénoms est en forte hausse depuis les années 2000.

Jerôme Fourquet, politologue et directeur du département Opinion de l’Ifop publiait des chiffres relativement similaires en mars 2019, montrant que la proportion de prénoms arabo-musulmans – qui était de 1% dans les années 60, était arrivée à 18% en 2016. Ces chiffres montraient aussi que 40% des nouveaux nés en Seine-Saint-Denis avaient des prénoms arabo-musulmans.

Côté méthodologie, il a été nécessaire pour les auteurs de l’étude de créer un référentiel de prénoms musulmans parmi la base des 34.000 prénoms existants. Les prénoms musulmans ont été référencés d’après plusieurs sites web. Les états civils ont également été examinés pour confirmer les prénoms et les patronymes ensemble.

Selon Le Point, en 2016, le taux de prénoms arabo-musulmans était de 18,6%.« On a une population qui se modifie substantiellement dans son origine » avait commenté David Pujadas pendant une interview de Jerôme Fourquet, à la sortie de l’Archipel français en mai 2019. Ils sont maintenant à 21,6% en 2018 selon les chiffres de l’Insee.

Il y a eu également une forte augmentation des prénoms « rares » – ce qui complexifie la cartographie. Les prénoms rares arabo-musulmans compteraient pour un tiers de ces prénoms rares, ce qui pourrait porter l’estimation du chiffre total de prénoms musulmans pour les nouveaux-nés à 24,2% en 2018.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ