Une Américaine détenue aux Philippines: le personnel de l’aéroport a trouvé un bébé dans son sac

Par Wire Service Content
6 septembre 2019 Mis à jour: 6 septembre 2019

Une Américaine est en détention aux Philippines après avoir prétendument tenté de quitter le pays avec un bébé dans son bagage à main, ont déclaré les autorités locales.

Melvin Mabulac, porte-parole du Bureau de l’immigration (BI) des Philippines, a déclaré avoir reçu un rapport vers 6 h 20 du matin le mercredi 4 septembre.

Les services de l’Immigration des Philippines ont été informés que la femme, âgée de 43 ans, identifiée sous le nom de Jennifer Talbot, avait été surprise avec un enfant dans son sac à l’aéroport international Ninoy Aquino de Manille.

Les autorités ont indiqué que le bébé semblait être Philippin et n’appartenait pas à Mme Talbot. CNN Philippines a ajouté que l’enfant n’était âgé que de 6 jours.

Selon M. Mabulac, la femme semblait voyager seule et a seulement présenté son propre passeport. Mais lorsque le personnel a inspecté sa valise de cabine surdimensionnée, il a trouvé le nouveau-né à l’intérieur.

Capture d’écran de vidéosurveillance fournie par par les services d’Immigration des Philippines, montrant la femme américaine avant qu’elle ne soit arrêtée par les autorités. (Avec l’aimable autorisation des Services de l’Immigration des Philippines)

« Elle n’avait aucun document de voyage pour le bébé », a expliqué le porte-parole.

La femme a prétendu être la tante de l’enfant, mais elle n’a fourni aucune preuve qu’ils étaient apparentés, a rapporté CNN Philippines.

Elle fait face à des accusations de trafic d’enfants

Selon les autorités, Jennifer Talbot fait face à plusieurs accusations, dont celle de traite d’enfants.

L’affaire a été renvoyée au service de renseignement des Philippines (le National Bureau of Investigation (NBI)), qui a également été chargé de trouver l’identité du bébé et de retrouver ses parents.

Selon le média en ligne philippin Rappler, qui a été l’un des premiers médias à avoir rapporté l’arrestation, un porte-parole du NBI a déclaré que le bébé avait été remis aux services sociaux.

Le directeur général de l’Administration de l’aéroport international de Manille (MIAA), Ed Monreal, a déclaré au média qu’il avait ordonné à son équipe de sécurité « d’établir les circonstances entourant la tentative présumée d’une passagère de sortir en secret du pays un enfant mâle âgé de 6 jours qu’elle aurait gardé dans le sac qu’elle portait. »

« La MIAA ne peut pas faire d’autres déclarations pour le moment tant que l’enquête en cours n’est pas terminée », a-t-il ajouté.

En 2016, l’équipage d’un vol provenant d’Istamboul à destination de Paris a trouvé un tout-petit dans le bagage à main d’une passagère après avoir été averti par un autre passager qui a vu le sac bouger.

Simon Veazey, journaliste à Epoch Times, a contribué à cet article.

RECOMMANDÉ