Interview de la BBC : le prince Andrew affirme qu’il n’a «aucun souvenir d’avoir jamais rencontré» son accusatrice

Par Samuel Allegri
17 novembre 2019 Mis à jour: 17 novembre 2019

L’interview du prince Andrew à la BBC sur sa relation avec Jeffrey Epstein, un délinquant sexuel, a fait la une de l’actualité au Royaume-Uni ce samedi.

Dans un des rares entretiens de la famille royale devant caméras, le prince Andrew s’est présenté pour clarifier les allégations portées contre lui.

C’était la première fois que le deuxième fils de la reine d’Angleterre, prêt à en découdre, s’exprimait publiquement au sujet de sa relation avec le délinquant Epstein.

Emily Maitlis, journaliste à la BBC, a interrogé le prince Andrew sur les affirmations de Virginia Roberts-épouse Giuffre : « Une des accusatrices de Jeffrey Epstein, Virginia Roberts, a fait des allégations contre vous, elle dit vous avoir rencontré en 2001. Elle affirme que vous aviez dîné ensemble, vous aviez dansé au Tramp Nightclub à Londres. Elle a ensuite couché avec vous dans une maison de Belgravia appartenant à Ghislaine Maxwell, votre amie. Votre réponse ? »

Le prince Andrew répondit : « Je n’ai aucun souvenir d’avoir jamais rencontré cette dame, aucun. »

L’intervieweuse demanda à nouveau s’il se souvenait de l’avoir rencontrée, ce à quoi le Duc d’York répondit : « Non. »

Des images vidéo publiées par le Daily Mail le montrent apparemment dans la maison de M. Epstein à Manhattan, deux ans après que Jeffrey Epstein a été reconnu coupable d’agression sexuelle.

Il a reconnu avoir désappointé et mis la famille royale dans l’embarras.

« Le problème, c’est qu’après qu’il a été condamné… », a dit Andrew. « Vous avez continué de le côtoyer [J. Epstein] », a ajouté la journaliste Maitlis.

« J’ai séjourné chez lui et c’est… c’est…c’est ce genre de choses que…c’est…c’est…c’est pour ça que, pour ainsi dire, je m’en veux à tous les jours car ce n’était pas quelque chose qui était digne d’un membre de la famille royale et nous essayons de maintenir le respect des pratiques et des normes éthiques les plus rigoureuses, et je les ai laissées tomber, c’est aussi simple que ça. »

Lorsqu’on l’a questionné sur sa décision de séjourner chez le délinquant sexuel condamné, le prince Andrew a répondu : « C’était plus pratique. »

« J’y ai réfléchi tant et plus, j’y ai repensé tellement de fois. En fin de compte, avec tout le recul que l’on peut avoir, ce n’était vraiment pas une bonne idée. »

« Mais à l’époque, je pensais que c’était la chose honorable et juste à faire et j’admets que mon jugement était probablement influencé par ma tendance à être trop honorable, mais c’est comme ça. »

En réponse aux démentis de Buckingham face aux accusations qu’elle a portées, Virginia Roberts a répété : « Il sait exactement ce qu’il a fait et j’espère qu’il va être honnête. »

RECOMMANDÉ