Énorme hausse des tarifs de recharge pour les propriétaires de voitures électriques de l’un des principaux pourvoyeurs d’énergie en France

Par Alexandre Roche-Nuit
21 janvier 2020
Mis à jour: 21 janvier 2020

Annoncée ce jeudi 16 janvier, le réseau Ionity, l’un des principaux pourvoyeurs d’énergie qui détient une quarantaine de bornes sur les autoroutes françaises et plus de 200 en Europe, a décidé d’augmenter ses tarifs.

Cette hausse tarifaire va refroidir sérieusement certains propriétaires de véhicules électriques. En effet, à partir du 31 janvier, au lieu de payer 8€ par session de charge, il faudra payer 79 centimes par kilowattheure (kWh) sur le réseau Ionity.

Qu’est-ce que cela change ? Par exemple, pour une Audi e-tron 55, dont la recharge va jusqu’à 95 kWh, au lieu de payer 8€ par recharge, il faudra débourser 0,79€ multiplier par ses 95 kWh, soit un total de 75€. Une hausse vertigineuse qui détruit complément l’avantage économique des voitures électriques. Dans un autre exemple, pour les propriétaires d’une BMW i3, dont la capacité est de 42 kWh, ceux-ci passent de 8€ à 33€ la recharge.

Dorénavant, à distance équivalente, faire la recharge d’un véhicule électrique sur le réseau Ionity reviendra plus cher que de faire le plein d’une voiture classique.

Par exemple, la consommation d’une Renault Zoe électrique est estimée selon les saisons entre 10 et 20 kWh/100 km. Pour faire 100 km, il faudra alors débourser au maximum 15,80€. Pour un véhicule thermique équivalent comme une Clio diesel Blue Dci 85, dont la consommation est de 3,2 litres/100 km, à raison de 1,57 € le prix du litre de gazole, cela coûte 5,02€ pour 100 km.

Ionity étant financé en grande partie par les groupes Ford, BMW, Mercedes et Volkswagen, tous les propriétaires de voitures électriques ne seront apparemment pas logés à la même enseigne.

Des tarifs préférentiels pourront être appliqués pour ces marques grâce à des formules d’abonnement. Par exemple, pour un propriétaire d’une Mercedes, la première année, son abonnement lui permettra de payer le prix du kWh à 0,29 centimes. Cependant, rien n’indique combien sera facturé l’abonnement au-delà de cette première année.

Pour justifier cette augmentation, Ionity estime proposer un service haut de gamme, avec des bornes capables de recharger jusqu’à six véhicules en même temps à hauteur de 200kW chacune. Mais à 0,79€, pas sûr que cela suffise à convaincre les automobilistes, notamment quand les super-chargeurs de Tesla facturent le kWh à 0,24€ pour ses clients en France, avec une puissance allant de 150kW à 250kW.

RECOMMANDÉ