Isère : enfermé dans le coffre d’une voiture, un chien est sauvé in-extrémis par des employés du parc Walibi

Par Emmanuelle Bourdy
21 juillet 2021
Mis à jour: 21 juillet 2021

L’histoire de ce chien aurait pu se terminer dramatiquement, mais il a été sauvé de justesse d’une mort certaine, ce samedi 17 juillet. Il se trouvait enfermé dans le coffre d’une voiture, en plein soleil, sur le parking du parc d’attraction Walibi aux Avenières-Veyrins-Thuellin (Isère). Il a été sauvé par des employés du parc.

C’est bien mal en point que les employés du parc d’attraction Walibi aux Avenières-Veyrins-Thuellin ont trouvé ce chien, ce samedi 17 juillet. La pauvre bête avait été enfermée dans le coffre d’une voiture, en plein soleil, sur le parking même du parc, rapporte Le Dauphiné libéré.

« Dans l’habitacle, c’était un four. Franchement, à deux minutes près, je pense que le chien serait mort. C’est scandaleux et intolérable », a expliqué l’un des sauveteurs.

« Il suffisait de 5 minutes de plus et c’était la fin pour lui »

Lorsque les employés du parc ont découvert le chien, celui-ci avait la « langue pendante, haletant dans un habitacle totalement clos », décrit le responsable du parc Walibi. L’homme précise que la gendarmerie a été immédiatement contactée, cependant, « tout à coup, son état s’est violemment dégradé. Il a commencé à saliver abondamment, puis de la buée s’est répandue dans la voiture », a-t-il expliqué.

Les employés du parc ont alors pris la décision de briser la vitre sans tergiverser davantage, la vie de l’animal étant en jeu. Les employés du parc ont ensuite placé une serviette humide sur l’animal, afin de le rafraîchir. « Puis nous l’avons sorti, mis à l’ombre, en lui proposant une gamelle d’eau. Il m’a regardé avec des yeux à nous faire fondre. Je pense qu’il a compris qu’on était là pour le sauver », a-t-il confié.

De vives réactions, dont certaines très virulentes, ont fait surface sur les réseaux sociaux. « Il suffisait de 5 minutes de plus et c’était la fin pour lui », a déclaré une internaute, avant d’ajouter, en parlant du propriétaire : « J’espère qu’il sera bien puni… et qu’il ne pourra pas récupérer son chien. »

Par chance, il s’en sort !

Les pompiers des Avenières ont pris en charge le chien, dont on ne connaît pas le nom. Ils l’ont emmené à la clinique vétérinaire de Charancieu. Le vétérinaire a confié au Dauphiné libéré que le chien s’est bien remis de cette cruelle mésaventure.

Quant à son propriétaire, il réside dans la Drôme et sera prochainement convoqué par les gendarmes. Il est passible d’une amende de 750 €, précise Actu.fr.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ