Isère : un chasseur se blesse avec les bois d’un cerf en tractant sa dépouille

Par Emmanuelle Bourdy
1 octobre 2020
Mis à jour: 1 octobre 2020

Un homme s’est blessé dimanche 27 septembre dans la forêt située au-dessus d’Allevard (Isère), à environ 45 km au sud de Chambery, en tractant la dépouille d’un cerf. La CRS Alpes (Compagnie républicaine de sécurité en montagne) a dû intervenir, et l’homme a été héliporté jusqu’à l’hôpital.

Dimanche dernier, dans une forêt du secteur de la Chapelle-du-Bard (Isère) au-dessus d’Allevard, un chasseur était en train de tracter le cadavre d’un cerf qui venait d’être abattu.  Alors que l’homme s’affairait à cette tâche, les bois de la bête lui ont blessé le mollet, rapporte France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

L’entaille, assez profonde, a occasionné une hémorragie. Les autres chasseurs, heureusement présents au moment des faits, ont aussitôt effectué un point de compression, les secours ayant également été prévenus.

Malgré la difficulté d’accès de la zone géographique, les pompiers ainsi que les CRS Alpes sont intervenus. La victime a été transférée à l’hôpital, par hélicoptère.

FOCUS SUR LA CHINE – La Chine revendique 4 inventions qui ne proviennent pas d’elle

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ