Isère : un restaurateur tire au fusil de chasse sur deux clients partis sans payer, un blessé grave

Par Epoch Times avec AFP
2 juin 2021
Mis à jour: 3 juin 2021

Un restaurateur de 55 ans suspecté d’avoir tiré au fusil de chasse en Isère sur deux clients partis sans payer leurs consommations a été mis en examen mercredi 2 juin pour « double tentative d’assassinat » et écroué, indique le parquet de Grenoble.

Le quinquagénaire aurait ouvert le feu dimanche soir sur deux amis qui étaient en train de quitter son établissement de Roussillon, au sud de Vienne, sans payer leurs deux consommations de bière.

Selon le Dauphiné Libéré, qui a révélé l’information, un différend aurait éclaté peu avant la fermeture de l’établissement entre le restaurateur et ses deux clients.

Le litige se serait prolongé jusque sur un terrain situé à proximité du restaurant, où le gérant aurait alors fait usage de son arme. Son tir a gravement atteint l’un des deux amis au bras gauche et plus légèrement le second. Âgée de 34 ans, la victime la plus lourdement touchée a été transportée à l’hôpital Lyon-Sud.

Information judiciaire ouverte

L’auteur présumé des faits s’est présenté lundi aux enquêteurs de la brigade de recherches de Vienne, où il a expliqué avoir tiré en l’air. Mais l’exploitation des caméras de vidéosurveillance ont permis d’établir qu’il a « ouvert le feu en direction de la victime », a expliqué au quotidien régional la procureure de la République de Vienne, Audrey Quey.

Le parquet de Grenoble, compétent en matière criminelle, a ouvert une information judiciaire après que son homologue de Vienne se soit dessaisi.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ