Italie : seul survivant après l’accident de téléphérique, le garçonnet de 5 ans est sorti de réanimation

Par Epoch Times avec AFP
1 juin 2021
Mis à jour: 2 juin 2021

Le garçonnet israélien unique survivant de l’accident de téléphérique qui a fait 14 morts à Stresa dans le nord de l’Italie le 23 mai est sorti de réanimation, a annoncé un porte-parole de l’hôpital de Turin où il est soigné.

Le garçon de cinq ans est le seul passager à avoir survécu après que la cabine du téléphérique a chuté dans le vide à Stresa, près du sommet du mont Mottarone culminant à près de 1500 mètres, tuant les 14 autres passagers, parmi lesquels ses parents, son petit frère de deux ans et ses arrière-grands-parents.

Eitan, qui avait subi divers traumatismes au niveau de l’abdomen et du thorax ainsi que diverses fractures, a été transféré dans un service de long séjour, a indiqué un porte-parole de l’hôpital de Turin, la capitale du Piémont (nord-ouest). La tante du petit garçon, dont la famille avait émigré en 2018 en Italie, se trouve à son chevet.

 

L’accident s’est produit vers 12H30 (10H30 GMT) à 100 mètres de la dernière station d’altitude du téléphérique, selon un communiqué du ministère des Infrastructures. Il serait dû à la rupture d’un câble, sur la partie la plus haute du parcours. (Photo : MIGUEL MEDINA/AFP via Getty Images)

 

(Photo : MIGUEL MEDINA/AFP via Getty Images)

Plusieurs responsables de la société gérant le téléphérique sont soupçonnés d’avoir délibérément désactivé le système de freinage d’urgence qui aurait dû bloquer la cabine lorsque le câble s’est rompu. Treize passagers sont morts sur le coup, tandis qu’Eitan et un autre enfant ont été conduits à l’hôpital. Ce dernier est ensuite décédé des suites de ses blessures.

Prisé des touristes, le téléphérique de Stresa relie en 20 minutes ce petit village au mont Mottarone, qui offre une vue spectaculaire sur le lac Majeur et les Alpes.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ