« Je vais brûler l’école et flinguer tout le monde ! » menace le père d’un élève le jour de la rentrée aux Mureaux

Par Emmanuelle Bourdy
8 janvier 2021
Mis à jour: 8 janvier 2021

Après avoir menacé deux enseignantes de l’école maternelle Victor-Hugo des Mureaux (Yvelines), un père de famille a été interpellé puis placé en garde à vue.

Lundi matin, un père de famille âgé de 34 ans a apostrophé deux enseignantes en venant poser son enfant à l’école maternelle Victor-Hugo des Mureaux (Yvelines), rapporte Actu.fr. L’homme a reproché à l’une des enseignantes d’avoir remis l’enfant à sa mère biologique, juste avant les vacances, alors qu’il est séparé de celle-ci.

Passablement énervé, selon les enseignantes, l’individu aurait proféré des menaces tout en tenant une arme de poing. « Je vais brûler l’école et flinguer tout le monde ! » aurait prononcé le père de famille mécontent. Dans la matinée, l’homme a été interpellé calmement à son domicile, par les forces de l’ordre. Il s’avère qu’il était déjà connu des services de police pour des condamnations antérieures, précise Actu.fr.

Les policiers ont fouillé son appartement mais n’ont pas réussi à mettre la main sur l’arme en question, dont on ignore s’il s’agissait « d’une vraie ou d’une fausse », précise une source policière qui a par ailleurs ajouté que le suspect « minimise les faits ». De plus, il nie ouvertement avoir été armé lorsqu’il s’est rendu à l’école de son enfant. « On a tout retourné chez lui, on n’a rien trouvé. Il a très bien pu s’en débarrasser ou la cacher ailleurs », souligne un policier.

De ce fait, les enquêteurs ont également inspecté le chemin parcouru par l’homme pour se rendre à l’école. Pourtant accompagnés d’un chien renifleur, ils n’ont cependant trouvé aucune trace de l’arme.

L’interpellé, qui a été placé en garde à vue ce lundi, a dû comparaître devant la justice ce mercredi 6 janvier, selon le Actu.fr. Sa compagne actuelle a également été placée en garde à vue pour insulte et menace à l’encontre des policiers lorsqu’ils effectuaient la perquisition au domicile du suspect. Elle a aussitôt été relâchée avec un rappel à la loi.

Les deux enseignantes victimes de menaces dans cette affaire, ainsi que la directrice de l’école, ont quant à elles porté plainte.

FOCUS SUR LA CHINE – Trump face à la Chine : son administration élargit le découplage avec le régime chinois

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ