Jean-Luc Mélenchon enfariné lors de la Marche des libertés : deux hommes placés en garde à vue

Par Epoch Times avec AFP
13 juin 2021
Mis à jour: 14 juin 2021

Le youtubeur, qui a revendiqué l’enfarinage de Jean-Luc Mélenchon à la manifestation de la Marche des libertés le 12 juin à Paris, et un complice présumé, doivent être jugés le 7 juillet pour « violences sur personne chargée d’une mission de service public », a indiqué le parquet de Paris.

Interpellé samedi à Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine, l’homme a été placé en garde quelques heures après les faits. Un second homme arrêté avec lui sera jugé pour « complicité » de ce délit.

Samedi vers 14H00, alors qu’il répondait à la presse place de Clichy, le leader de file de La France Insoumise et candidat à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon avait reçu de la farine sur le visage.

M. Mélenchon avait dénoncé un acte « lâche » qui « aurait pu être pire », parlant aussi d’« une grande tension » et d’un seuil « franchi », quelques jours après la gifle reçue par Emmanuel Macron lors d’un déplacement dans la Drôme.

Devant des journalistes qui le filmaient après son acte, le youtubeur s’était présenté comme un « souverainiste ». « Je ne crois pas au débat », avait-il ajouté, revendiquant « un geste de contestation, comme beaucoup de gens en font ».

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ