Jean-Luc Mélenchon s’emporte contre un manifestant et lui répond «va voir ta mère» avant de partir

Par Léonard Plantain
31 janvier 2020
Mis à jour: 31 janvier 2020

Mercredi 29 janvier, le chef de La France Insoumise a été interpellé par un manifestant, salarié d’EDF, qui lui a reproché de n’être vu « que sur les plateaux de télévision », une phrase qui n’a visiblement pas plus à Jean-Luc Mélenchon.

Habitué aux écarts de conduite, Jean-Luc Mélenchon l’a à nouveau démontré mercredi lors de la manifestation contre la réforme des retraites, en perdant patience face à un manifestant.

La discussion a commencé sur un ton courtois : « Il faut que vous veniez nous soutenir », lui somme le manifestant, salarié d’EDF. Jean-Luc Mélenchon lui indique en retour qu’il fait partie de ceux qui se déplacent le plus. Le manifestant lui demande alors : « Qui est-ce qui va venir nous voir ? »

En réponse, Jean-Luc Mélenchon est allé chercher Éric Coquerel, le député de La France Insoumise qui se trouvait non loin de là. Ce dernier explique au salarié en grève que M. Mélenchon est « partout depuis le 5 décembre ». Peu convaincu, car n’ayant vu personne, le manifestant explique regretter de ne voir les cadres Insoumis « que sur les plateaux de télévision ».

Une parole qui a visiblement fait grincer Jean-Luc Mélenchon. Le chef des Insoumis clôture alors sèchement la conversation par un « D’accord, allez, va voir ta mère », une insulte dissimulée de justesse, mais qui n’a pas manqué d’être filmée :

Jean-Luc Mélenchon, énervé, a ensuite continué son chemin.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ