Une fille de 6 ans a failli s’étouffer avec un masque trouvé dans un nugget de poulet du McDonald’s

Par Lorenz Duchamps
7 août 2020
Mis à jour: 7 août 2020

Une mère exprime sa colère depuis que sa fille de 6 ans a failli mourir étouffée par un masque bleu de type chirurgical qui avait été cuit dans son nugget de poulet McDonald’s.

L’incident s’est produit mardi lorsque que Laura Arber, 32 ans, est rentrée chez elle après avoir pris sa commande dans un restaurant McDonald’s à Aldershot, dans le Hampshire, en compagnie de trois de ses enfants, a rapporté l’agence de presse britannique locale Hampshire Live.

Après son retour à la maison, la mère de quatre enfants remarque que sa fille est en train de s’étouffer en mangeant sa nourriture sur le canapé.

« Ma petite fille a commencé à s’étouffer et j’ai mis mes doigts dans sa gorge pour faire sortir la nourriture ; il y avait du bleu au milieu du vomi », a déclaré Laura à Hampshire Live.

« Je me suis dit : qu’est-ce que c’est que ça ? Je n’ai même pas pensé que cela pouvait être le nugget de poulet, mais j’ai regardé la boîte et tout ce qu’on pouvait voir, c’était ce bleu sortant d’un autre nugget de poulet dans la boîte de 20 », a-t-elle poursuivi.

CELA POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

On peut voir Laura ouvrir un des nuggets de poulet dans une vidéo publiée par la BBC. La courte vidéo, publiée à l’origine sur Facebook, montre le masque chirurgical cuit dans le McNugget, « comme une partie de la préparation culinaire », explique-t-elle.

« Vous pouvez voir comment il est compacté dans le poulet », a déclaré Mme Arber en ouvrant le nugget, présentant la matière bleue à l’intérieur qui semble être mélangée dans le nugget.

Laura Arber a confié à Hampshire Live qu’elle avait toujours tenu en haute estime la société internationale de restauration rapide. Après la naissance de son fils en soins intensifs, elle a précisé que pendant cette période, elle a pu séjourner dans un endroit que McDonald’s met à la disposition des familles dont les enfants sont très malades à l’hôpital.

© Getty Images | Justin Sullivan

Elle a ensuite fait part de son ressenti dans un message sur Facebook, qui a été supprimé depuis, et a exhorté les autres à être prudents.

« Et si j’étais sortie de la pièce et que ma fille s’était étouffée ? » a-t-elle déclaré.

« Elle aurait pu mourir. C’est une question d’une fraction de seconde », a-t-elle poursuivi. « Quand je pense que nous venons de sortir d’une pandémie et qu’il y a un masque dans le nugget de poulet de mon enfant. »

Depuis, la filiale de McDonald’s s’est excusée pour l’incident et a déclaré qu’elle était « très désolée d’apprendre ce que cette cliente a ressenti » et a offert à Mme Arber un remboursement complet, a rapporté le Daily Mail.

« La sécurité alimentaire est de la plus haute importance pour nous, et nous accordons une grande importance au contrôle de la qualité, en suivant des normes rigoureuses pour éviter toute imperfection », a déclaré un porte-parole de McDonald’s.

« Lorsque l’affaire a été portée à l’attention de notre personnel, nous nous sommes excusés, avons offert un remboursement complet et avons demandé à la cliente de nous retourner l’article afin que nous puissions approfondir l’affaire et isoler le produit concerné ».

De nombreux restaurants McDonald’s au Royaume-Uni et en Irlande ont rouvert leurs portes aux Britanniques à partir du 22 juillet, après avoir subi 4 mois de fermeture.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ