Une petite fille invente un chauffe-eau solaire alors qu’elle n’a que 8 ans et remporte un prix scientifique prestigieux

Par Li Yen
18 août 2019 Mis à jour: 28 août 2019

À première vue, Xóchitl Guadalupe Cruz López, de San Cristóbal, Chiapas, dans le sud du Mexique, ressemble à n’importe quelle autre enfant typique de 10 ans. Cependant, la petite fille, qui a un penchant pour le football et les mathématiques, est en fait un petit génie qui est devenu le premier enfant à gagner un prix scientifique prestigieux de l’université nationale autonome du Mexique (UNAM) pour son invention ingénieuse.

Le parcours de Xóchitl en tant qu’inventrice a commencé alors qu’elle n’avait que 4 ans. Elle a suivi des cours dans le cadre du programme Adoptez un talent de l’UNAM et depuis, elle participe à des concours scientifiques, remportant divers prix lors de salons des sciences.

À l’âge de 7 ans, elle développe un parfum nommé L’Essence de Xochil. « J’ai gagné à l’Exposition d’État et je suis allée à Mexico pour la première fois », a dit la petite fille dans un discours adressé au président élu du Mexique d’alors, Andrés Manuel López Obrador, en 2018, selon le site de nouvelles Latina Republic.

À l’âge tendre de 8 ans, Xóchitl a conçu un appareil à faible coût alimenté à l’énergie solaire appelé Baño Calentito (bain chaud) pour chauffer l’eau.

Le temps froid dans sa ville natale de San Cristóbal a inspiré Xóchitl à développer le projet.

« À San Cristóbal, il fait très froid la majeure partie de l’année, donc si les gens se douchent avec de l’eau froide, ils peuvent tomber malades et souffrir de maladies respiratoires et doivent constamment aller chez le médecin », a déclaré la jeune scientifique, au site de nouvelles Mexico News Daily.

« Je veux aider avec mes connaissances parce qu’il y a beaucoup de gens pauvres ici », dit-elle.

Pour ses remarquables réalisations scientifiques, Xóchitl a reçu un prix scientifique de l’Institut des sciences nucléaires de l’université nationale autonome du Mexique en 2018.

Xóchitl, élève de l’école primaire Josefa Ortiz de Dominguez, est entrée dans l’histoire en devenant le premier enfant à recevoir la prestigieuse « Reconnaissance ICN pour les femmes », qui est généralement décernée pour souligner les réalisations des femmes adultes en sciences.

La petite fille intelligente a construit son chauffe-eau solaire sur le toit de sa maison de famille en utilisant des matériaux recyclés, dont un tuyau noir de 15 mètres, 10 bouteilles en plastique, une base en bois, du nylon noir ainsi que du verre recyclé.

Avec l’aide de son père et le soutien du programme Adoptez un talent de l’UNAM, elle a terminé avec succès son projet d’aide aux populations autochtones à faible revenu dans sa communauté rurale. L’appareil de chauffage solaire répond à leurs besoins pour chauffer leur eau sans abattre les arbres pour en faire du bois de chauffage.

L’enfant génie a dit au journal quotidien El Universal : « Ce sont des gens à faible revenu qui n’ont pas la possibilité d’acheter ces appareils de chauffage, alors ce qu’ils font, c’est couper les arbres pour aller chercher du bois de chauffage. »

La petite fille a sa propre invention installée sur le toit de sa famille. L’appareil en forme de boîte de verre et de bois avec des seaux se raccordant au tuyau et un réservoir d’eau peut amener 10 litres d’eau à atteindre une chaleur de 35 à 45 °C.

Dans le but de construire des chauffages plus grands avec des panneaux solaires, Xóchitl a sollicité le soutien financier d’universités et de chercheurs.

« Mon frère et moi voulons améliorer le chauffage », dit-elle.

« Je veux faire la troisième phase de mon projet : installer mon chauffage solaire dans les maisons des communautés indigènes du Chiapas pour que les gens ne tombent plus malades avec des maladies respiratoires parce qu’ils se baignent avec de l’eau froide. Je sais que mon projet coûte cher, mais je vais essayer », explique-t-elle.

Il ne fait aucun doute que le chauffe-eau alimenté par la lumière du soleil facilitera la vie des communautés autochtones de sa ville natale. Leur vie s’en trouvera améliorée grâce à un accès plus facile à l’eau chaude.

Les parents de Xóchitl sont vraiment fiers d’elle, car Xóchitl a inventé quelque chose qui profite à l’humanité.

« C’est un grand honneur de savoir tout ce qu’elle a fait », a déclaré la mère de Xóchitl, Alma Lopez Gomez, selon Offsite Solar.

Tandis que son père, Lucio Guadalupe, enseignant dans une école maternelle, disait : « Je suis très fier de ma fille parce qu’ici au Chiapas, il est très difficile d’exceller en sciences. » Il a ajouté que les familles devraient « soutenir les enfants, qui sont l’avenir ».

Xóchitl a exprimé sa gratitude à ses parents et à son frère pour leur soutien. « Je suis très heureuse pour les prix. Je n’aurais jamais imaginé venir ici. C’est quelque chose que je ne peux pas décrire », a-t-elle dit.

Ne pas reconnaître les talents est une erreur que les autorités mexicaines ont commise. Jesús Iradier Santiago, coordinateur du programme Adoptez un talent de l’UNAM, souligne que de nombreux enfants comme Xóchitl ont montré un grand potentiel scientifique. Malheureusement, ces enfants n’ont pas reçu un soutien et une reconnaissance adéquats de la part des autorités et de leur famille.

Étant capable d’accomplir tant de choses à un si jeune âge, il n’y a pas de limite à ce qu’elle peut accomplir. Continuez à changer des vies grâce à vos brillantes inventions, Xóchitl !

Regardez la vidéo :

RECOMMANDÉ