Un jeune handicapé mental tabassé par 5 adolescents en Belgique : « Il a pleuré toute la nuit »

Par Nathalie Dieul
22 avril 2021
Mis à jour: 22 avril 2021

Kevin, qui souffre d’un handicap mental, a été sauvagement tabassé par un groupe de cinq adolescents mardi 13 avril dans un parc à Lommel, dans la région flamande de la Belgique. Il se trouvait là pour ramasser des déchets, ce qu’il fait régulièrement en tant que bénévole.

« Ils l’ont jeté par terre et l’ont roué de coups, même dans le visage. Il a perdu connaissance », raconte sa mère, Paula Pinxten, en entrevue à RTL info. « C’est un patient épileptique grave. Il a maintenant une commotion cérébrale. Un de ses yeux ne s’ouvre plus. L’orbite de l’œil est fracturée, sa mâchoire supérieure aussi. Comme son œil est gonflé, son nez est complètement bouché. Certaines dents bougent », constate-t-elle.

Cela fait six mois que Kevin, âgé de 29 ans, est bénévole au parc des Barrières à Lommel, une ville néerlandophone de 34 000 habitants, rapporte le média belge 7 sur 7. Il y ramasse des déchets même s’il est en fauteuil roulant, participant de manière positive à la société.

Cette agression a des conséquences terrible pour le jeune homme. D’abord au niveau physique : « Il a constamment mal à la tête. Les anti-douleurs ne sont pas assez efficaces. Il en a pourtant pris six ou sept », remarque Mme Pinxten. Cependant, c’est probablement au niveau mental que l’évènement est le plus traumatisant pour Kevin. « Il ne comprend pas, il ne comprend vraiment pas. Il a pleuré toute la nuit », se désole la maman.

Plusieurs jeunes ont vu cette agression gratuite et ils ont pu témoigner auprès de la police après avoir permis à Kevin de rentrer chez lui. Cinq adolescents ont pu être identifiés et interpellés. « Le principal suspect a été arrêté et présenté ici à Hasselt devant le juge de la jeunesse qui décidera de mesures appropriées. Les quatre autres ont été relâchés« , a déclaré Pieter Strauven, le porte-parole du parquet de Hasselt.

La façon dont a été traité Kevin a provoqué une profonde indignation en Belgique. Une cagnotte a été organisée pour lui, plus de 3 300 euros ont été récoltés. Des motards ont décidé de passer devant chez lui pour le soutenir dans sa convalescence. Touché par le sort du jeune homme, un chef d’entreprise a quant à lui décidé de lui offrir un go-kart, indique une autre publication de 7 sur 7. « Il adore ce cadeau », remercie sa mère, qui espère que les coupables seront « très sévèrement punis », et surtout que « ça n’arrive plus à personne d’autre ».

« Dans quel genre de société allons-nous arriver si ça, ça devient la norme ? » interroge Mme Pinxten.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ