Une jeune mariée vietnamienne se rase la tête pour montrer sa solidarité à son fiancé américain qui lutte contre le cancer

Par Louise Bevan
28 décembre 2020
Mis à jour: 28 décembre 2020

Le Mai Da Thao, 35 ans, a rencontré son actuel mari, Robert Davis, 72 ans, en 2016.

Quatre ans plus tard, pour les photos de leur mariage, le couple a fait sensation avec lui en costume sur-mesure, et elle en belle robe blanche, étonnamment flanqués de leurs deux crânes rasés.

M. Da Thao a décidé de raser ses longs cheveux quelques jours avant la cérémonie pour soutenir Robert, qui souffre d’un cancer du poumon.

(Avec l’aimable autorisation de Da Thao et Robert Davis)

Robert, un retraité américain, vivait au Viêtnam depuis deux ans lorsqu’il a rencontré Le Mai qui était alors gérante d’un bar à Khanh Hoa. « Nous sommes tous deux divorcés et avons des enfants, donc malgré la différence d’âge, il y a des liens entre nous », a déclaré M. Da Thao, selon le Viêtnam Times. « Nous nous aimions sans le savoir. »

Malgré le beau lien qu’ils partageaient, M. Da Thao a refusé à plusieurs reprises la proposition de mariage de Robert. Cependant, lorsqu’en été 2020, Robert a été diagnostiqué avec un cancer du poumon, M. Thao a été amenée à reconsidérer ce que son cœur voulait vraiment.

Cette fois, j’ai dit « oui », a-t-elle expliqué. « Je veux que le reste de la vie de Robert ait un sens et une valeur. »

Alors qu’il suivait une chimiothérapie, Robert a commencé à perdre ses cheveux. En signe de solidarité, sa fiancée, qui le soutenait, a décidé de se raser le crâne pour le jour de leur mariage.

(Avec l’aimable autorisation de Da Thao et Robert Davis)
(Avec l’aimable autorisation de Da Thao et Robert Davis)

Après le mariage, et en meilleure santé après la troisième série de chimiothérapie de Robert, le couple s’est rendu à Hoi An, dans la province vietnamienne de Quang Nam, pour une séance photo de jeunes mariés.

Le 30 novembre, M. Da Thao a partagé une sélection de photos sur Facebook, en écrivant : « Le plus difficile n’est pas de construire une maison, mais de transformer la maison en foyer. » Un mariage somptueux, a-t-elle avoué, ne suffit pas à garantir qu’un couple « puisse vivre l’un à côté de l’autre pour le reste de sa vie. »

Il va sans dire que l’union simple mais magnifique de Le Mai et Robert a touché le cœur des internautes, dont beaucoup ont laissé des commentaires d’espérance de santé et de bonheur pour l’avenir du couple.

(Avec l’autorisation de Da Thao et Robert Davis)

Au moment où nous écrivons ces lignes, Robert poursuit un traitement contre le cancer au Viêtnam, financé par son fils en Amérique, car il ne peut pas y retourner en raison des restrictions de voyage dues à la pandémie. Entre-temps, M. Da Thao a abandonné son travail pour s’occuper de son mari.

« Il m’aime et traite mes enfants avec affection », a expliqué Mme Da Thao, selon le Viêtnam Times. « Même quand il est hospitalisé, il pense toujours d’eux, être amoureuse de Robert a été la chance de ma vie. »

(Avec l’aimable autorisation de Da Thao et Robert Davis)

NOUVEL HORIZON – Une loi restreint la liberté des personnes non vaccinées

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ