Un jeune soldat retrouve un agent du FBI qui l’a sauvé d’une benne à ordures il y a 22 ans

Par Shanshan Hu
16 août 2019 Mis à jour: 16 août 2019

Imaginez que vous venez de terminer de remplir la paperasse pour prendre votre retraite après plus de deux décennies et que vos collègues décident de vous organiser une fête que vous n’oublierez jamais. C’est ce qui est arrivé à un ancien agent du FBI lors de sa fête d’adieu vendredi dernier.

Tout ce que Troy Sowers avait demandé, c’était des beignets et du café, et il n’attendait rien de plus.

Au cours d’un diaporama, le récit anecdotique de la façon dont il a sauvé la vie du nouveau-né Stewart Rembert, quelque 22 ans auparavant, est devenu le point saillant de sa carrière.

Comme une photo de Stewart Rembert, le bébé dont il avait sauvé la vie, apparaissait à l’écran lors d’un court diaporama, Troy Sowers n’aurait jamais pu imaginer ce qui allait se passer ensuite. Stewart Rembert, maintenant caporal de la marine américaine âgé de 22 ans, est entré dans la pièce et a fait un gros câlin à l’homme qui lui a sauvé la vie.

« Complètement surpris qu’ils aient réussi cette mise en scène », a dit M. Sowers vendredi. « Je ne le savais pas du tout. Je voulais quelque chose de très simple. J’ai demandé du café et des beignets et ils m’ont renversé […] C’était probablement l’une des meilleures surprises que j’aie jamais eues. »

La vie de Stewart Rembert a commencé en août 1997 lorsqu’il est né à l’hôpital St. Clare à Lakewood, Washington. Deux jours plus tard, il a été arraché à ses parents et contraint à une situation dangereuse de vie ou de mort. Ce jour-là, épuisée par la convalescence post-partum, la mère de Stewart Rembert, Melida Coen, a été approchée par une femme se faisant passer pour une infirmière, qui lui a proposé de prendre le bébé pour que la mère puisse se reposer.

La femme a enlevé Stewart Rembert à l’hôpital et, au cours d’un contrôle de routine à 3 heures du matin, une infirmière a remarqué que le bébé avait disparu, ce qui a déclenché une recherche. Une équipe de 30 enquêteurs, dont l’agent Sowers, ont été affectés à l’affaire d’enlèvement.

À l’époque, Troy Sowers était une recrue de 28 ans, diplômé de l’académie du FBI à peine deux mois avant l’incident. L’affaire, l’une de ses premières, a marqué les esprits.

L’équipe d’enquête est passée à l’action et les reportages des médias ont contribué à diffuser l’information. Une femme qui a été prise à voler les vêtements d’un bébé alors qu’elle portait un bébé a éveillé les soupçons d’un employé de Lakewood, Fred Meyer. L’employée a appelé les services d’urgence et les enquêteurs ont fouillé la maison de la suspecte, dont la belle-fille a éclaté en sanglots et leur a avoué qu’elle savait où était le bébé.

La suspecte avait paniqué en voyant la nouvelle et avait laissé le bébé dans une boîte en carton dans une benne à ordures derrière un magasin. L’équipe s’est précipitée à l’endroit décrit par la belle-fille, croisant les doigts et espérant que rien n’était arrivé au bébé.

Heureusement, quand Troy Sowers a sorti Stewart Rembert de sa boîte, il était sain et sauf. Après une montée d’adrénaline de 19 heures, le bébé était enfin en sécurité avec ses parents.

« C’est pour ça que je me suis joint au FBI, pour faire de bonnes choses comme ça », a dit M. Sowers vendredi. « Nous l’avions trouvé, il était vivant, il allait être rendu à ses parents. Il n’y a rien de mieux que ça. »

Ayant grandi dans une famille où le service militaire était une tradition, Stewart Rembert s’est dirigé vers les Marines immédiatement après le collège. Lorsque les collègues de M. Sowers l’ont contacté pour faire une apparition spéciale à sa soirée de retraite à Knoxville, au Tennessee, M. Rembert n’a pas hésité un instant.

« C’est fou de penser que sans ses efforts, je ne serais même pas là aujourd’hui », a déclaré S. Rembert à NBC News juste avant leur rencontre. « Je ne serais pas un Marine. Ma famille ne serait plus la même […] Je suis juste super heureux et honoré de rencontrer cet homme aujourd’hui. »

Lorsque le moment est venu pour Stewart de rencontrer l’enquêteur Sowers, les deux hommes se sont serrés la main avec empressement et se sont serrés dans les bras l’un de l’autre sous les applaudissements de tous les autres dans la salle. « Cela ne serait pas arrivé si vous ne m’aviez pas trouvé », a-t-il dit, selon WBIR-TV. « Je veux vous remercier de m’avoir donné l’opportunité d’une vie et de pouvoir mettre cet uniforme tous les jours en étant fier de ce que je fais. »

M. Sowers était très fier d’apprendre que Stewart Rembert servait dans les Marines et lui a dit de « continuer de donner au suivant » et de « faire du bien aux autres ». Pour M. Sowers, « tout est bien qui qui finit bien » et c’était somme toute, le plus beau « trophée de sa carrière ».

RECOMMANDÉ