Joué-les-Tours : un quinquagénaire tué de 28 coups de couteau par un migrant qu’il hébergeait

6 janvier 2019
Mis à jour: 6 janvier 2019

Le drame s’est passé dans la nuit du 11 au 12 décembre à Joué-les-Tours. Un quinquagénaire a été tué de 28 coups de couteau dans son appartement.

Pourtant, il n’aura été découvert que le 17 décembre dernier, soit six jours plus tard.

La veille, quelques personnes discutent et boivent sur les quais de Loire à Tours. Un Ivoirien âgé de 22 ans se joint à eux.

Peu après, l’étudiant ivoirien invite deux d’entre eux à venir boire un verre chez lui. Arrivés sur les lieux, ceux-ci s’étonnent du désordre et surtout de l’odeur pestilentielle qui règne dans l’appartement. L’un des deux tombe alors sur un couteau ensanglanté, puis découvre le corps sans vie d’un homme caché sous un lit, selon La Nouvelle République. « Un corps abîmé », expliquera ensuite le procureur chargé de l’enquête.

Profitant que son « hôte » se soit endormi sur le canapé, l’« invité », horrifié, s’enfuit et prévient immédiatement la police.

Interpellé, le jeune migrant a reconnu avoir assené les coups de couteau. Il a été alors placé en garde à vue, puis écroué pour meurtre. Une information judiciaire a été ouverte pour la période du 10 au 17 décembre.

Selon les premiers témoignages recueillis dans le voisinage, une dispute aurait éclaté dans la nuit du 11 au 12 décembre entre l’homme de 56 ans et l’étudiant qu’il hébergeait, le quinquagénaire lui ayant alors demandé de quitter les lieux.

L’hôte était bénévole aux Restos du cœur depuis plus de 20 ans et engagé depuis avril 2018 auprès d’Utopia, une association d’aide aux migrants.

Cet article vous a intéressé  ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis. 

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Pacte de Marrakech – une pétition contre le texte recueille des milliers de signatures : « La mobilisation continue »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ