« Jour historique » à Venise, protégée de la crue par ses digues artificielles

Par Epoch Times avec AFP
3 octobre 2020
Mis à jour: 3 octobre 2020

« Un jour historique! » : Venise a vaincu la crue samedi grâce au déploiement pour la première fois d’un système de digues artificielles dressées contre la montée des eaux qui traditionnellement submergeaient la célèbre place Saint-Marc, joyau de la Sérénissime.

Alors qu’ils avaient enfilé bottes en caoutchouc et cirés, habitants et touristes venus observer l’« acqua alta », une marée haute anormale inondant des dizaines de boutiques et hôtels ainsi que la fameuse place Saint-Marc, en ont été pour leurs frais, ont constaté des journalistes de l’AFP sur place.

-Les gondoles sont amarrées dans la lagune de Venise le 3 octobre 2020 alors qu’un phénomène de marée haute est attendu. Photo par Miguel Medina / AFP via Getty Images.

La montée des eaux n’a pas eu lieu

La montée des eaux, qui était attendue à son pic à la mi-journée, n’a pas eu lieu, retenue par un nouveau système de digues mobiles. L’an dernier en novembre, la cote avait atteint 1,87 m, une des mesures les plus hautes jamais enregistrées.

La montée des eaux habituelle n’a pas eu lieu. Photo par Miguel Medina / AFP via Getty Images.

Le président de l’Association des commerçants de la place Saint-Marc a salué « un jour historique ».

« C’est juste une petite flaque », s’est félicité Claudio Vernier. « Normalement on aurait dû avoir de l’eau jusqu’aux genoux ».

78 digues placées aux points d’entrée de la lagune

Le projet MOSE (Moïse en italien, Module expérimental électromagnétique), inauguré cette année, est un système d’ingénierie complexe permettant « l’imperméabilisation » de la Sérénissime grâce à 78 digues placées aux points d’entrée de la lagune.

-Une vue générale montre les portes mobiles du module électromécanique expérimental MOSE qui protège la ville de Venise des inondations, le 3 octobre 2020 lors d’un phénomène de marée haute. Photo par Andrea Pattaro / AFP via Getty Images.

Il s’agit d’un réseau de caissons remplis d’eau, censés pouvoir se relever en 30 minutes, pour créer une barrière capable de résister à une montée des eaux de trois mètres au-dessus de la normale.

Focus sur la Chine – 2 explosions en 1 semaine dans une usine chimique

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ