Bon Jovi donne un demi-million de dollars pour construire des logements pour les vétérans de guerre sans-abri

Par Mariana Buendia
14 novembre 2019 Mis à jour: 14 novembre 2019

La fondation du chanteur de rock Jon Bon Jovi a fait don d’un demi-million de dollars afin d’aider à construire de nouveaux foyers pour les vétérans de guerre sans-abri à Washington, D.C.

Bon Jovi s’est encore une fois démarqué par ses actions altruistes, utilisant sa voix pour participer à la construction d’un complexe d’appartements afin d’aider les anciens combattants atteints du syndrome de stress post-traumatique (SSPT) à retrouver la fonctionnalité dans leur vie, selon Life Shared.

Le don de la Jon Bon Jovi Soul Foundation s’élève à un demi-million de dollars, soit environ 454 000 €, selon une interview accordée à l’émission The Lead with Jake Tapper de CNN. Selon le chanteur, recommencer à vivre après la guerre n’est pas chose facile : « La vie telle que vous la connaissiez est différente et parfois les gens ont besoin de cette aide. »

Le projet de construction de ce complexe d’appartements a débuté il y a dix ans dans le but de lutter contre l’itinérance aux États-Unis, selon le média américain Rare. Il comprend également des programmes qui aident les anciens combattants sans-abri à se rétablir sur les plans affectif, financier et professionnel.

Parallèlement à son récent soutien économique à la cause, Bon Jovi a lancé sa nouvelle chanson « Unbroken », qui raconte l’histoire d’un ancien combattant qui revient de la guerre et qui souffre du SSPT, ainsi que l’histoire de son rétablissement grâce à l’accompagnement de son chien d’assistance.

Le chanteur, lauréat d’un Grammy, a écrit la chanson pour le nouveau documentaire To Be of Service (En service), qui parle des vétérans souffrant de SSPT et de la thérapie pour guérir leurs blessures émotionnelles grâce à l’aide d’animaux d’assistance, selon Fox News.

Pour s’inspirer et écrire cette chanson, Bon Jovi a expliqué qu’il avait dû s’appuyer sur les militaires. « Cela allait être une tâche difficile parce que je n’ai pas servi dans l’armée », a-t-il déclaré à l’émission This Morning de CBS.

« Il faut être honnête si l’on veut assumer cette tâche, et être sincère dans son engagement, pour que les hommes et les femmes qui ont servi dans l’armée soient fiers d’entendre cette chanson », a déclaré le chanteur aux animateurs de l’émission Gayle King et Tony Dokoupil lors de la même interview. « J’ai donc parlé au réalisateur avant que le montage ne soit fait. Il m’a donné quelques anecdotes clés dont les soldats avaient discuté avec lui. »

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jon Bon Jovi (@jonbonjovi) le

Mme King, l’animatrice de l’émission This Morning, a dit qu’un moment qu’elle avait trouvé révélateur pendant le documentaire était de savoir que « 22 anciens combattants meurent par suicide chaque jour. Mais ce qui m’a le plus surpris, c’est qu’ils ont tous dit qu’ils le feraient à nouveau. C’est aussi ce que vous dites dans votre chanson ».

De plus, pendant un an, tous les profits du single seront remis à la Patriotic Service Dog Foundation, un organisme à but non lucratif qui soutient les anciens combattants et les sauveteurs avec des animaux d’assistance, a rapporté Rare.

Finalement, le célèbre chanteur de rock a simplement expliqué qu’il voulait donner de l’espoir et de la positivité aux vétérans. Bref, dit-il, « j’ai essayé de trouver de l’espoir à la fin du périple jusqu’ici ».

RECOMMANDÉ