Jura : 67 kg de cannabis retrouvés dans un camion… le chauffeur relaxé par la justice

Par Léonard Plantain
8 avril 2021
Mis à jour: 8 avril 2021

Fin mars, après avoir interpellé un homme au volant d’un camion dans le Jura, des douaniers ont découvert 67 kg de cannabis dans son véhicule. Accusé de détention et transport de produits stupéfiants, le chauffeur a cependant été relaxé par la justice.

Dimanche 28 mars vers 3 heures du matin, sur l’autoroute A39, sur l’aire du Jura, des douaniers ont fait une prise de plusieurs kilos de cannabis, qui se trouvaient dans un camion conduit par un père de famille, dont le fils, âgé de 7 ans, se trouvait avec lui dans le véhicule au moment des faits, a expliqué Le Progrès.

Après vérifications dans le porte-palettes, les douaniers ont découvert en tout 67 kilos de cannabis, ce qui représente a minima 200 000 euros à la revente. Le conducteur, placé en garde à vue, a ensuite été déféré pour être jugé par le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier, ce jeudi 1er avril.

Accusé de détention et transport de produits stupéfiants, lors de l’audience, l’homme a assuré qu’il ne savait pas que son camion contenait cette drogue et qu’il n’avait pas vérifié le chargement, a rapporté Actu17. Le parquet a alors rappelé que « la présomption de responsabilité », ne pouvait pas être balayée simplement parce que le prévenu n’avait pas vérifié le contenu de son chargement « par omission volontaire ». Deux ans de prison avec sursis ont ainsi été requis à son encontre.

De son côté, l’avocat du prévenu, Me Raphaël Malleval, a rappelé que son client était un chauffeur expérimenté « qui n’a commis aucune infraction depuis qu’il sillonne les routes ». Au terme de l’audience, le tribunal a finalement choisi de relaxer le prévenu.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ