Algérie: il fait le buzz en se construisant une « maison tour Eiffel »

Par Léonard Plantain
8 juin 2021
Mis à jour: 8 juin 2021

Omar Ould Fella, un entrepreneur de 50 ans habitant la Kabylie (Algérie), s’est construit une maison s’inspirant de l’architecture de la tour Eiffel parisienne. Un édifice qui a fait beaucoup parler sur les réseaux sociaux.

C’est une maison qui ne passe pas inaperçue ! D’une hauteur de 28 mètres, composée de 8 étages et d’une superficie de 88 m² au cœur d’un terrain de 600 m², la « maison tour Eiffel » de Omar Ould Fella, un entrepreneur de 50 ans, dénote dans le paysage montagneux de Kabylie où elle trône désormais, a rapporté CNews.

« J’ai voulu construire une maison qui sort de l’ordinaire », a confié Ould Fella Omar à la chaîne de télévision algérienne Ennahar TV.

« Mon choix s’est porté sur la tour Eiffel, car elle incarne l’universalité », a-t-il ensuite expliqué auprès du site VAVA innova.

Au départ, rien n’a été facile pour ce promoteur immobilier, ancien éphémère joueur de football professionnel. « J’ai contacté un architecte pour la conception des plans, mais il m’a dit que le projet était irréalisable. J’ai alors décidé de le faire moi-même », a-t-il raconté, affirmant avoir lui-même mené à bien le projet, de A à Z, dont la construction a démarré en 2018.

Un travail colossal qui a aujourd’hui porté ses fruits :

À noter que l’architecture n’est pas seulement inspirée de la tour Eiffel. En effet, Ould Fella Omar y a également glissé des références à d’autres monuments célèbres : une allée d’une centaine de mètres ressemblant à la Grande Muraille de Chine et un sous-sol dans le style des pyramides égyptiennes. De plus, il y a une cour, une piscine, un stade et une aire de jeu qui sont en cours de finalisation autour de la bâtisse.

Depuis la mise en lumière de cette construction, sur les réseaux sociaux, les internautes se sont enflammés. Cependant, alors que certains apprécient son originalité, d’autres au contraire l’ont critiquée, y voyant un hommage malvenu à la culture française. Le sénateur du FLN (Front de libération nationale), Abdelouahab Benzaim, est même allé jusqu’à demander sur Facebook « la démolition de ce symbole de fidélité au colonisateur ».

Mais de son côté, Ould Fella Omar a déclaré ne pas faire attention à cette polémique. Pour la suite, il a également précisé qu’il pourrait ouvrir sa maison aux visiteurs, afin d’encourager « le tourisme de montagne ». Par ailleurs, il voit même les choses en beaucoup plus grand pour sa région, la Kabylie : « J’aimerais qu’on bâtisse les sept merveilles du monde ici ! » a-t-il conclu.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ