Kanye West défend son soutien à Trump et dénonce l’esclavage mental racial entretenu via les réseaux sociaux

Par Samuel Allegri
8 octobre 2019 Mis à jour: 8 octobre 2019

Kanye West a exprimé sa liberté d’appuyer le président Trump lors de son service dominical dans l’Utah, le 5 octobre.

« C’est le Parti républicain qui a libéré les esclaves », a déclaré Kanye West, ajoutant qu’il avait le droit de choisir ses convictions politiques.

« Et on a le droit, non ? Nous avons le droit d’avoir nos opinions, n’est-ce pas ? »

– Tu es d’origine africaine, donc tu ne peux pas aimer Donald Trump – dit-il, imitant cette rhétorique.

« Je n’ai jamais pris de décision basée uniquement sur ma couleur », a déclaré Kanye West. « C’est une forme d’esclavage, un esclavage mental – Je ne bois pas à la fontaine des Blancs […] Je ne joue pas avec eux – Tous ces contrôleurs mentaux, ces médias… Mon esprit se trouve là où le Christ est, c’est là où j’ai la tête. C’est dans l’amour du Christ que j’ai retrouvé la raison. »

Kanye West assiste au défilé de mode Versace de l’automne 2019 à l’American Stock Exchange Building à New York le 2 décembre 2018. (Roy Rochlin/Getty Images)

« Quand vous entendez que l’esclavage a duré 400 ans […] Pendant 400 ans ?! Ça sonne comme un choix. Je veux dire : ça a duré pendant 400 ans, et vous étiez juste tous là ? C’est comme être mentalement emprisonnés. »

Kanye West a sous-entendu que les esclaves afro-américains, au vu des 400 ans d’esclavage, étaient les victimes d’un conditionnement imposé par leurs bourreaux qui les poussaient à tolérer leur propre soumission, faisant un pont avec aujourd’hui et les méthodes de conditionnement utilisés à travers les médias et les réseaux sociaux.

Il ajouta ensuite : « Je préfère le mot ‘prison’ plutôt qu’ ‘esclaves’ car l’esclavage est trop directement assimilé aux Africains. »

« L’esclavage et l’Holocauste, c’est toujours : l’Holocauste, c’est les Juifs, l’esclavage, c’est les Africains. Donc je préfère le mot prison, car l’emprisonnement mental est quelque chose qui nous concerne tous comme une seule race. Les Africains et les Blancs étant comme une seule race, la race humaine. »

Selon le journal Desert News, entre 7 000 et 10 000 personnes se sont rassemblées pour écouter Kanye West, dont certaines dès 4 heures du matin. Lorsque les portes ont ouvert à 9 h 50, les fans se sont précipités de trois entrées différentes.

« Ne lisez pas les commentaires sur Internet », a déclaré Kanye West en visant les médias. « Ces gens ne vous connaissent pas. Les médias sociaux sont conçus pour ralentir votre pensée. […] Ils veulent vous ramollir et vous contrôler. »

Kanye West a fait des tournées à travers les États-Unis en utilisant un format de spectacle composé de chœurs qui voyagent avec lui.

Il a commencé à jouer vers 13 h 35 et, pendant que la basse vibrait, quelqu’un a crié : « Merci, Kanye ! »

Ce à quoi il répondit : « Qui a dit Merci Kanye ? Je veux que vous disiez : Merci, Jésus ! », puis la foule a répondu en approuvant par des acclamations.

Kanye West a chanté une seule chanson : « Jesus Walks. »

Le président Donald Trump embrasse le rappeur Kanye West lors d’une réunion dans le bureau ovale de la Maison-Blanche à Washington le 11 octobre 2018. (Oliver Contreras – Pool/Getty Images)

Lors d’une récente entrevue avec David Letterman, Kanye West a demandé : « Avez-vous déjà été battu dans votre lycée pour avoir porté la mauvaise casquette ? » Il a ensuite ajouté : « Les libéraux intimident les gens qui sont des partisans de Trump ! »

RECOMMANDÉ