Un kidnappeur monte dans un autobus avec un enfant et le conducteur de l’autobus lance son plan de secours

"J'ai l'impression d'avoir fait ce que n'importe quel père aurait fait."
25 juillet 2018
Mis à jour: 5 avril 2019

Rester cool. Rester calme.

C’est ce qui a dû traverser l’esprit d’un conducteur de bus héroïque lorsqu’il a vu un tout-petit aux yeux mouillés de larmes et son ravisseur monter dans son bus.

La situation est devenue immédiatement dangereuse ; un certain nombre de choses auraient pu mal tourner, et le fait de signaler le kidnappeur aurait pu aggraver la situation.

Heureusement, ce conducteur a non seulement gardé son sang-froid, mais il a concocté un plan ingénieux pour sauver la vie du tout-petit.

Quand Tim Watson a vu un garçon aux yeux mouillés de larmes monter dans son bus, il savait qu’il devait faire quelque chose.

(Photo By Matthew Jude Brown/CC BY-SA 3.0)

Le matin du 6 juin 2015, Tim Watson conduisait son bus à Milpitas, en Californie, lorsqu’une alerte de la police a attiré son attention.

Selon l’alerte, un enfant de trois ans avait été enlevé à la bibliothèque publique de Milpitas, alors qu’il était avec sa mère. Il avait ainsi entendu une description détaillée du tout-petit, y compris ce que le garçon portait : une chemise bleue, un short à carreaux et des crocs rouges.

M. Watson avait remarqué l’alerte, mais il a continué son service comme d’habitude.

Jusqu’à ce qu’il voie les deux personnes concernées monter dans son autobus.

M. Watson est resté calme.

En montant dans l’autobus, le garçon a attiré l’attention de M. Watson ; il a remarqué des larmes dans les yeux de l’enfant et ses vêtements distinctifs. Au premier coup d’œil, il semblait correspondre à la description de l’alerte.

En tant que père de deux enfants, M. Watson ne pouvait pas ignorer la peur et la tristesse chez un garçon.

Mais il devait être sûr avant de passer à l’action. Il devait aussi être discret – si le ravisseur savait qu’il était reconnu, la vie du garçon serait en grand danger et le ravisseur pourrait s’échapper.

C’est alors que M. Watson a élaboré un plan ingénieux. Il a arrêté l’autobus et a dit à ses passagers qu’il cherchait un sac à dos vert qui avait disparu.

« Je suis sorti et j’ai annoncé : ‘Je cherche un sac à dos vert’, a déclaré M. Watson à ABC News. « Ce que j’essayais vraiment de faire, c’était de revenir vers l’agresseur pour regarder le garçon avec les vêtements. »

Tout était clair quand il a vu les crocs rouges.

Il s’est donc mis à fouiller le bus pour « chercher » le sac à dos. Lorsqu’il est arrivé à l’endroit où l’homme et l’enfant étaient assis, il a vérifié le siège à côté d’eux, ce qui lui a permis de voir le petit de plus près.

« J’ai vu ses crocs rouges », a dit M. Watson. « Ça suffisait pour moi. »

Il est ensuite retourné dans la cabine et a contacté la police. Ils lui ont demandé de conduire normalement jusqu’au prochain arrêt, Fremont BART.

Là-bas, un détachement d’officiers attendrait pour appréhender le suspect.

Quand il s’est présenté à l’arrêt de bus, il s’est assuré de donner beaucoup de temps à la police.

« Alors j’ai ouvert ma porte lentement, leur donnant le temps de se préparer et d’être prêts à y aller », a déclaré M. Watson au Daily Mail. « J »ai ouvert la porte numéro deux, le monsieur sort, détendu, serein, aussi calme que possible et ils l’emmènent sur le site. »

La police de Milpitas a physiquement arraché l’enfant des bras du kidnappeur. Il a ensuite été identifié comme étant Alfonso Edington, 23 ans, et a été arrêté et accusé d’enlèvement. Le tout-petit a également été rendu à ses parents émus et pleins de gratitude.

Pour le rôle qu’il a joué, M. Watson a été proclamé héros par la police de Milpitas. Pour M. Watson, cependant, il n’y avait rien d’héroïque dans ce qu’il avait fait.

« Ça aurait pu être mon enfant qui a été enlevé », a dit M. Watson à ABC News. « J’ai l’impression d’avoir fait ce que n’importe quel père aurait fait. »

Regardez l’histoire complète ci-dessous :

Top Image Credit: (Photo BY Hellosanta/CC BY-SA 3.0)

Version originale

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à le partager !

VIDÉO RECOMMANDÉE

Un policier sauve une fillette des flammes en 1998
– 19 ans plus tard, il reçoit la plus belle des reconnaissances

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ