Kim Jong-un affirme que les armes nucléaires de la Corée du Nord garantiront la sécurité

Par Jack Phillips
29 juillet 2020
Mis à jour: 29 juillet 2020

Selon les médias d’État de la Corée du Nord, le dictateur Kim Jong-un a affirmé qu’il n’y aura plus de guerre, car les armes nucléaires de ce pays communiste garantissent sa sécurité.

« Nous sommes capables aujourd’hui de nous défendre de manière fiable contre toute forme de haute pression et de menace militaire », a-t-il déclaré, ajoutant : « Grâce à notre dissuasion nucléaire d’autodéfense fiable et efficace, le mot guerre [!] n’existera plus sur cette terre, la sécurité et l’avenir de notre État seront garantis pour toujours. »

D’après l’agence officielle KNCA, Kim a de nouveau affirmé que ses programmes nucléaires sont principalement de nature défensive et montrent la « force absolue » de Pyongyang. En même temps, il a averti que la Corée du Nord obligera « ceux qui nous méprisent » à « payer cher ».

Son discours a été prononcé au milieu de l’impasse survenu dans les négociations qui visaient à démanteler les missiles et les programmes nucléaires de Pyongyang en échange d’un allègement des sanctions imposées par les États-Unis et les Nations unies.

La Corée du Nord a longtemps prétendu que ses armes nucléaires étaient défensives, mais des responsables des États-Unis et des Nations unies ont expliqué qu’elles permettaient à Pyongyang d’effectuer des tactiques hostiles et menaçantes dans la région Asie-Pacifique.

En 2018, Kim Jong-un et Donald Trump se sont rencontrés pour la première fois à Singapour, ce qui a fait naître l’espoir que la Corée du Nord pourrait être prête à mettre fin à ses menaces nucléaires. Leur deuxième rencontre, en 2019, au Vietnam, a échoué avant que les pourparlers ne s’enlisent.

Le mois dernier, le régime nord-coréen a fait sauter le bureau de liaison à sa frontière avec la Corée du Sud tandis que Kim Yo Jong, la sœur de Kim Jong-un, a menacé Séoul qui avait largué des tracts en Corée du Nord.

Kim Jong-un signe le livre d’or aux côtés de sa sœur Kim Yo Jong lors du sommet intercoréen avec le président sud-coréen Moon Jae-in dans le bâtiment de la Maison de la Paix, près du village de Panmunjom, le 27 avril 2018. (Korea Summit Press Pool /AFP via Getty Images)

En juillet, la sœur de Kim a également annoncé que les États-Unis devraient adopter une nouvelle stratégie de négociation. Dans la même déclaration, elle a aussi demandé de lui faire parvenir des DVD des célébrations de la fête nationale du 4 juillet aux États-Unis.

« C’est toujours mon opinion personnelle, cependant, je doute que des choses comme les négociations du sommet entre la République populaire démocratique de Corée et les États-Unis aient lieu cette année », a-t-elle annoncé en se référant au nom officiel de la Corée du Nord, selon l’agence KNCA. « Cependant, je n’en suis pas totalement sûre. C’est parce qu’une chose surprenante peut encore se produire, en fonction du jugement et de la décision des deux principaux dirigeants. »

« Dernier point, mais non le moindre [!], j’aimerais partager mes impressions sur les célébrations du Jour de l’Indépendance des États-Unis que j’ai vues à la télévision il y a quelques jours », a-t-elle ajouté. « J’ai obtenu la permission du camarade président de me procurer personnellement, à l’avenir, le DVD des célébrations du Jour de l’Indépendance, si possible. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ