Kirghizstan : il débranche un frigo pour recharger son portable, 1.000 vaccins jetés à la poubelle

Par Epoch Times avec AFP
21 mai 2021
Mis à jour: 22 mai 2021

Une clinique du Kirghizstan a dû jeter près de 1.000 doses du vaccin contre le coronavirus Spoutnik V après qu’une personne a débranché le réfrigérateur qui les contenait pour recharger son téléphone, ont révélé les autorités.

Ces vaccins devenus inutilisables faisaient partie d’un lot de 20.000 doses livré en tant qu’aide humanitaire par la Russie à ce pays pauvre d’Asie centrale. La campagne de vaccination y a commencé en mars, les injections russes étant plus prisées que l’alternative du chinois Sinopharm.

Les autorités ont été très critiquées suite à cet incident, qui n’a été rendu public que cette semaine mais qui s’est passé en avril dans une clinique publique de Bichkek, la capitale.

Selon le ministre de la Santé Alimkadyr Beïchenaliïev, un agent d’entretien pourrait être responsable de la gaffe, ayant cherché une prise pour recharger son téléphone.

« Si l’un des employés est à blâmer, une femme de ménage ou quelqu’un d’autre, la clinique devra en réponse financièrement », a-t-il déclaré aux journalistes.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ