« Koh Lanta » : le candidat Régis et sa famille sont menacés de mort, la police surveille son domicile

Par Emmanuelle Bourdy
20 mai 2020
Mis à jour: 20 mai 2020

Régis, un candidat de Koh Lanta, est accusé par des téléspectateurs d’être responsable de l’élimination de deux autres candidats dans cette émission. Cela lui a valu des menaces de mort. La gendarmerie fait des rondes autour du domicile de Régis. Ce dernier a porté plainte de la même manière que la société de production.

Régis et sa famille sont harcelés et vivent « un véritable drame au quotidien ». En effet, Régis reçoit des menaces de mort de la part de certains téléspectateurs. Ceux-ci lui reprochent d’être responsable de l’élimination de Sam et Teheuira, des candidats très appréciés de l’émission.

« J’assume totalement les critiques négatives qui sont faites sur mon aventure. On peut me dire que je suis un traître, ça ne me pose aucun problème et cela fait partie du jeu […]. En revanche, je reçois des menaces incitant à égorger et violer mes enfants, des appels à passage à tabac de mon fils de 12 ans en précisant le lieu de son collège, je ne l’accepterai jamais », explique Régis dans une interview de Télé-Loisirs. En somme, Régis parle d’un contexte « vraiment très violent ».

Devant ce déchaînement de violence, Sam avait tenté de calmer les téléspectateurs en postant un message sur les réseaux sociaux. « On m’a fait part de toute la violence, tous les messages, et la haine qui a été déversée envers mes camarades d’aventure. Il faut savoir que quand j’ai fait Koh-Lanta, j’ai accepté toutes les règles du jeu et notamment une possible élimination lors d’un conseil. J’ai toujours voulu la justice, et aujourd’hui, la justice c’est d’accepter la décision de mes camarades, tout comme je l’ai fait. Ils ont une famille, des enfants. Laissez-les vivre leur aventure en toute tranquillité, tout simplement », avait-il demandé il y a quelques semaines.

Cependant, les choses sont allées vraiment loin. « Pour vous donner un exemple, mon nom de famille a été divulgué sur internet, donc des internautes ont été insulter mes frères et ma femme. J’ai même vu que mon adresse avait été publiée. On marche sur la tête et je ne vais pas me laisser faire », annonce le candidat de Koh Lanta victime de ce harcèlement.

Les gendarmes ont décidé de leur propre chef de faire des rondes plus régulièrement aux abords de la propriété du candidat. Régis affirme à Télé-Loisirs : « Leurs rondes sont un peu plus fréquentes autour de mon domicile. »

Le candidat précise avoir porté plainte, et la société de production de l’émission ALP a saisi le procureur de la République il y a quelques jours.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsable envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ