La blague sur Greta Thunberg d’une adjointe à l’Environnement sur Twitter n’a pas du tout amusé l’Élysée

Par David Vives
24 août 2019 Mis à jour: 24 août 2019

« On a encore le droit de plaisanter », écrivait dimanche sur son compte Twitter une adjointe au ministère de l’Environnement, suite à sa blague sur Greta Thunberg. La dite plaisanterie n’a pas été au goût et l’adjointe a du faire repentance.

Avant de prendre son avion qui l’éloignera de ses fonctions jusqu’en septembre, Béatrice Fressenon s’est amusé de la militante écologiste Greta Thunberg.

Sur Twitter, vendredi, elle a donc écrit : « Bon, sur ce les amis, cette fois je suis vraiment en vacances, j’attends mon avion, gros bisous à tous et surtout à ceux qui ont encore le sens de l’humour » en accompagnant son message d’une couverture détournée d’un livre intitulé « Martine s’en branle de Greta Thunberg ».

La jeune Suédoise a annoncé sa décision de se rendre en voilier au sommet mondial sur le climat organisé par le secrétaire général de l’ONU le 23 septembre prochain, à New York – bien que six allers-retours en avion seront nécessaires pour ce trajet.

Des membres du gouvernement et d’autres partis politiques s’en sont pris à l’adjointe.

Les réactions ont continué à affluer, amenant l’adjointe au ministère de l’Environnement a justifier son post : « Greta Thunberg n’est qu’une gamine médiatisée, hein, dont on a encore le droit de plaisanter, elle n’est pas le changement climatique ». Finalement, elle n’a eu de choix que supprimer son message.

RECOMMANDÉ