« La citadelle et le Lion » de Belfort, sacré premier monument préféré des Français 2020

Par Emmanuelle Bourdy
21 septembre 2020
Mis à jour: 21 septembre 2020

Le grand vainqueur, sacré premier monument préféré des Français ce vendredi 18 septembre au soir, est la citadelle et le Lion de Belfort. Stéphane Bern l’a annoncé lors de son émission.

La citadelle et son Lion ont donc été sacrés ce vendredi soir « Monument préféré des Français », ainsi que l’a annoncé Stéphane Bern à la fin de son émission, rapporte France 3 Bourgogne-Franche-Comté. Parmi la liste des monuments figuraient notamment Le Palais idéal du facteur Cheval (Drôme), qui a obtenu la deuxième place, mais également le magnifique château de Villandry et ses somptueux jardins (Indre-et-Loire), ou encore l’exceptionnel temple tamoul Narassingua Peroumal (La Réunion), érigé par des engagés indiens qui avaient fait naufrage, ce temple hindouiste ayant été classé en troisième position.

La citadelle de Belfort et son Lion succèdent ainsi au beffroi d’Arras – ouvrage de charpente du Pas-de-Calais – qui, en 2015, avait remporté la tête de ce même classement. Un communiqué de la Ville explique que la citadelle de Belfort est « classée au titre des Monuments historiques, [elle] est le résultat de plusieurs siècles d’évolutions architecturales », précisant que « la première allusion au château médiéval date de 1226, mais c’est l’architecte Vauban qui en a fait une véritable citadelle en élargissant les défenses de la ville », ainsi que le relate encore France 3 Bourgogne-Franche-Comté.

La forteresse, qui est effectivement passée au rang de citadelle en 1703, a subi de nombreuses transformations au cours des décennies. Si Vauban a modifié complètement la topographie de la Cité, déplaçant même la rivière Savoureuse, la citadelle a ensuite été remaniée par les ingénieurs militaires Haxo et Séré de Rivières, entre 1817 et 1838. Leur mission était d’améliorer le système défensif du site, mais aussi de fortifier les collines qui font face à la citadelle (la Miotte et la Justice), tout cela dans le but de bloquer la route royale d’Alsace.

C’est l’officier supérieur Aristide Denfert-Rochereau qui apportera les ultimes modifications à l’édifice, vers la fin du XIXe siècle. Nommé gouverneur de Belfort en 1870, c’est à lui que revient le mérite d’avoir mené de façon héroïque la défense de la citadelle lors de la guerre franco-allemande, durant 103 jours (de décembre 1870 à février 1871). Cette réussite lui vaudra le surnom de « Lion de Belfort ». C’est ainsi que, cinq ans plus tard, Bartholdi débutera la sculpture du Lion en son hommage.

Le Lion, dont l’une des pattes est posée sur une flèche qu’il vient d’arrêter, est ainsi devenu l’emblème de la ville et a pour mission de la protéger. Selon le directeur des musées de Belfort, Nicolas Surlapierre, « Bartholdi le fit alors le dos tourné à l’adversaire, dans une attitude dédaigneuse. Mais, entre ses pattes, il place une flèche tournée vers la frontière allemande », précise Wikipédia.

Bartholdi lui-même aurait dit que « le monument représente, sous forme colossale, un lion harcelé, acculé et terrible encore en sa fureur » et « le sentiment exprimé dans l’œuvre doit surtout glorifier l’énergie de la défense. Ce n’est ni une victoire ni une défaite qu’elle doit rappeler », citation tirée des Lettres de Bartholdi au Maire de Belfort. En 1871, le territoire de Belfort a été laissé à la France lors de la signature du traité de Francfort, faisant de ce territoire la seule partie de l’Alsace à rester française.

Voici le classement des 14 monuments préférés des Français, communiquée par France 3 Bourgogne-Franche-Comté :

1 – La citadelle et le Lion de Belfort – Bourgogne-Franche-Comté (Vainqueur)
2 – Le Palais idéal du facteur Cheval – Auvergne-Rhône-Alpes
3 – Le temple tamoul Narassingua Peroumal – La Réunion
4 – La villa Cavrois à Croix – Hauts-de-France
5 – Le fort La Latte – Bretagne
6 – L’Arsenal de Rochefort – Nouvelle-Aquitaine
7 – Le parc du haut-fourneau U4 d’Uckange – Grand-Est
8 – Le canal du Midi – Occitanie
9 – Le château et les jardins de Villandry – Centre-Val de Loire
10 – Le château de Brézé – Pays de la Loire
11 – La cathédrale Saint-Nicolas de Nice – Provence-Alpes-Côte d’Azur
12 – La Sainte-Chapelle – Île-de-France
13 – Le château du Champ de Bataille – Normandie
14 – La chapelle impériale du Palais Fesch d’Ajaccio – Corse

FOCUS SUR LA CHINE – La fille du Premier ministre canadien surveillée par Pékin

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ