La coque d’un navire de 157 ans naufragé en Australie se transforme en « forêt flottante » avec des mangroves

Par Michael Wing
21 juillet 2020
Mis à jour: 21 juillet 2020

L’épave érodée d’un navire à vapeur du XIXe siècle en provenance d’Écosse a trouvé son lieu de repos au large de la côte de l’île Magnétique, dans le nord-ouest de l’Australie. Son épave détériorée y est encore aujourd’hui.

Au fil des décennies, ce qui reste du navire, appelé le SS City of Adelaide, a progressivement fusionné avec le fond de l’océan et a accumulé des dépôts de vase, ses pavois émergent à la surface de l’eau comme un ancien squelette.

Finalement, de robustes mangroves ont pris racine à l’intérieur de la coque et ont grandi, donnant l’impression d’une forêt flottante.

(Roadwarrior Photography/Shutterstock)
Le SS City of Adélaide amarré au port en 1915 (Wikipedia)

Comment un navire à vapeur écossais a-t-il pu se retrouver enseveli en Australie ? Selon le Modern Met, c’est une histoire qui a commencé en 1863, lorsque le SS City of Adelaide a mis les voiles pour la première fois au départ de Glasgow, à l’origine pour faire la navette entre les ports de Sydney, Melbourne et Honolulu.

Après près de trois décennies, il a été reconstitué en tant que voilier et converti pour stocker du charbon et d’autres cargaisons. Cependant, il a pris feu en 1912 et a brûlé pendant plusieurs jours avant que le feu ne soit maîtrisé. Le navire a été éviscéré par l’incendie.

Naufrage du SS City of Adelaide à l’île Magnétique dans le nord-ouest de l’Australie (Capture d’écran/Google Maps)
(Roadwarrior Photography/Shutterstock)

Trois ans plus tard, l’épave du navire a été achetée par George Butler, un habitant de l’île Magnétique, qui avait l’intention d’utiliser la coque comme brise-lames à Picnic Bay. Cependant, alors qu’il remorquait le navire, celui-ci s’est échoué à Cockle Bay, où il est resté jusqu’à ce jour, se détériorant, amassant de la vase et devenant un terrain propice pour les robustes mangroves au cours des dernières décennies.

Le navire ne repartira plus. Cependant, il a eu une rencontre fatidique avec un bombardier pendant la Seconde Guerre mondiale, lors d’un exercice d’entraînement, lorsqu’un avion a accroché les mâts du navire et causé un accident qui a tué trois membres de l’armée de l’air australienne et un marin américain.

Puis, en 1970, une tornade s’est abattue près du navire, provoquant l’effondrement partiel de sa coque.

(Roadwarrior Photography/Shutterstock)
(Roadwarrior Photography/Shutterstock)

Ce n’est qu’il y a quelques années que les mangroves ont commencé à prendre racine et à bien se développer. Aujourd’hui, à l’ère de l’information de Reddit et Instagram, l’épave est devenue une sorte de sensation virale et les habitants qui vivent à proximité ont affiché ce dont ils se souviennent du navire des années antérieures.

« Je ne me souviens que de quelques petites mangroves dans l’imposante coque lorsque je m’y rendais quand j’étais enfant, il y a 20 ans », a écrit une personne sur Reddit. « Mais, aujourd’hui, la coque est en ruine et, comme vous pouvez le voir, les mangroves ont bien pris racine. »

L’épave se trouve dans un parc marin en Australie, ajoute la personne, elle est donc protégée contre les perturbations causées par les bateaux de pêche commerciale et de chalutage. Le SS City of Adelaide n’est qu’une des nombreuses épaves autour de l’île qui attirent les touristes sur l’île Magnétique, chacune de ces épaves a une histoire qui continue à se développer.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ