La France nommée « Absurdistan » par un journal allemand en raison de sa gestion du coronavirus

Par Emmanuelle Bourdy
16 novembre 2020
Mis à jour: 16 novembre 2020

L’hebdomadaire allemand Die Zeit a traité la France d’« Absurdistan » à la suite du confinement extrêmement stricte mis en place par le gouvernement français, dans la gestion de la crise due au coronavirus.

Le 12 novembre, le magazine allemand Die Zeit n’a pas fait l’éloge de la politique du gouvernement français. Il tacle en effet la politique répressive de la France d’absurde, l’hexagone ayant été rebaptisé « Absurdistan », ainsi que le rapporte Le Point. La correspondante du journal allemand en France, Annika Joeres, a noté plusieurs mesures qui lui semblent complètement aberrantes.

Elle s’est étonnée en effet que les commerces dits « non essentiels » soient contraints de fermer leurs portes, que les grandes surfaces soient obligées de retirer des produits de leurs rayons. Cette manœuvre profitant au passage à l’enrichissement du e-commerces, tels qu’Amazon, grand gagnant de cette crise.

Notre homologue allemande trouve également stupéfiant de devoir remplir une attestation de déplacement pour effectuer les trajets scolaires des enfants. Par ailleurs, la journaliste a traité le président de la République Française de chef d’État « quasi monarchique » régnant sur un Parlement déclassé au profit du conseil de défense.

De plus, cette politique sanitaire drastique que connaît la France entraîne un mécontentement de plus en plus palpable d’un certain nombre de Français, à savoir des commerçants, mais aussi des restaurateurs et autres secteurs touchés de plein fouet. Sans compter les interdictions d’assister aux offices religieux, ou de simplement pouvoir se balader dans la nature. Des manifestants font de plus en plus entendre leur voix, et les dommages collatéraux de ces mesures excessives se font ressentir chaque jour plus durement.

Comparée à certains autres pays, la France a vraiment mis en place un système répressif, basé sur la peur. En comparaison, en Suède, la population n’a pas été confinée et le masque n’est pas obligatoire. Pour autant, ce pays ne compte pas un taux de décès dus au Covid plus élevé qu’en France.

Quant à l’Allemagne, elle a également fermé ses lieux culturels et de loisirs, bars, restaurants depuis le début du mois et ce, jusqu’à fin novembre. Dimanche, le ministre de l’Économie allemande, Peter Altmaier, a déclaré à l’hebdomadaire dominical Bild am Sonntag que « le nombre de contaminations est encore bien trop haut, bien plus haut même qu’il y a deux semaines ». Il a évoqué environ « quatre ou cinq mois » de ralenti dans le pays. Une réunion du gouvernement allemand est prévue ce jour afin d’évaluer les progrès des mesures de restriction.

NOUVEL HORIZON – Élections américaines : fraudes et manipulations

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ