La fusion Société Générale et Crédit du Nord entraînera 3700 suppressions de postes

Par Epoch Times avec AFP
12 octobre 2021
Mis à jour: 12 octobre 2021

Regroupements d’agences, fusion des réseaux : le groupe Société Générale a détaillé ce mardi la fusion de son réseau de banque de détail avec celui de Crédit du Nord, qui entraînera 3700 suppressions nettes de postes entre 2023 et 2025, « sans aucun départ contraint ».

« Ces suppressions de postes s’appuieront sur les départs naturels (estimés à 1500 par an d’ici 2025) et la priorité donnée aux reclassements et mobilités internes », précise le groupe dans un communiqué.

« Nous utilisons une démarche progressive, étalée dans le temps », a assuré Sébastien Proto, directeur général adjoint du groupe. « Cela nous permet de débuter tous nos parcours de formation, d’accompagnement individuel, très en avance par rapport à la mise en œuvre effective de la transformation » de 2023 à 2025.

« Une fusion complète » des deux banques de détail

Le nouvel établissement issu de ce mariage repose sur « une fusion complète » des deux banques de détail : « une seule banque, avec un seul réseau, un seul siège et un seul système informatique, au service de près de 10 millions de clients et forte de plus 25.000 collaborateurs », selon le groupe.

La nouvelle banque bénéficiera en outre d’un maillage territorial de 1450 agences -contre 2100 au total fin 2020- maintenues dans les mêmes villes qu’aujourd’hui. Le regroupement des agences « sera réalisé sans quitter de ville », selon le groupe. Selon Sébastien Proto, le regroupement d’agences « commencera en 2023 et s’étalera jusqu’en 2025 ». La fusion juridique devrait intervenir au 1er janvier 2023, avec une fusion des deux systèmes informatiques dans les mois suivants.

Cet ancrage territorial devrait se refléter dans la stratégie de marque du groupe, qui se dotera d’une marque nationale, associée à des dénominations régionales issues de Crédit du Nord (Crédit du Nord, Courtois, Tarneaud, Laydernier, SMC). La stratégie de marque sera dévoilée courant 2022.

 

 


Rejoignez Epoch Times sur Télégram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ