La Norvège ne rigole pas avec le taux d’alcoolémie

17 novembre 2017
Mis à jour: 17 novembre 2017

26.000 euros d’amende, 18 jours de prison avec sursis et suspension du permis de conduire avec interdiction de le repasser pendant 13 mois pour Katharina Andresen, la femme la plus riche de Norvège, qui a été contrôlée au volant de sa voiture avec un taux d’alcoolémie positif.

Héritière d’une famille d’investisseurs et d’industriels, Katharina Andresen avait affiché un taux d’alcoolémie de 0,64 gramme par litre de sang lors d’un contrôle de routine nocturne réalisé en avril, ressort-il d’un jugement que l’AFP a pu consulter vendredi.

En Norvège, pays extrêmement strict en la matière, le taux d’alcoolémie autorisé est de 0,21 gramme par litre.Les infractions de ce type sont généralement punies d’une amende équivalant à 1,5 mois de salaire brut.

La conduite en état d’ébriété en France

En France, la conduite en état d’ébriété est un délit puni d’une peine maximale de deux ans d’emprisonnement et de 4 500 € d’amende. Elle peut donner lieu de plein droit au retrait de 6 points du permis de conduire.

L’état alcoolique, même sans signe apparent d’ivresse est caractérisé par une concentration d’alcool dans le sang égale ou supérieure à 0,80 gramme par litre ou par une concentration d’alcool dans l’air expiré égale ou supérieure à 0,40 milligramme par litre.

Les campagnes de prévention routière à travers le monde

Dans plusieurs pays les campagnes de sensibilisation contre l’alcool au volant et la sécurité routière sont souvent choc. Attention certaines images peuvent choquer.

En France, on joue la pédagogie

En Angleterre, ce sont les images choc

En Suisse, l’humour noir (sécurité routière)

En Nouvelle-Zélande (sécurité routière)

Retour en Norvège

Katharina Andresen, la jeune femme de 22 ans étant encore étudiante et ne disposant pas de salaire, le tribunal d’Oslo a décidé de calculer l’amende à partir de sa fortune qui s’élève à 7,7 milliards de couronnes (environ 800 millions d’euros).

« Je suis désolée d’avoir conduit avec un taux d’alcoolémie positif », a réagi Katharina Andresen dans un SMS envoyé au journal Finansavisen qui a révélé l’affaire.

« Je croyais que celui-ci était retombé à zéro après tant de temps mais j’aurais dû vérifier. J’en suis vraiment désolée », a-t-elle ajouté.

La riche héritière devra, pour pouvoir recommencer à conduire, repasser le permis à l’issu de la période de 13 mois d’interdiction.

De quoi nous faire réfléchir à la conséquence de nos actes quand nous prenons la volant après avoir bu quelques verres. C’est également valable pour tout ce qui peut distraire notre attention au volant.

Si vous aimez cet article, partagez-le avec votre famille et vos amis.

Epoch Times avec AFP

RECOMMANDÉ