La Palestine sous un autre jour

16 avril 2015
Mis à jour: 14 mai 2015

 

Même si les médias la font connaître surtout pour les conflits qui la minent, la Palestine a un autre visage à offrir. C’est aussi un chez-soi, un lieu où l’on peut gagner sa vie et l’apprécier.

De nombreuses photos prises à Gaza, une bande de terre coincée entre Israël, l’Égypte et la mer Méditerranée, ont été mises en ligne dernièrement. Les conflits de l’année dernière qui ont opposé le Hamas à Israël ont causé des milliers de morts dans cette  région fragile. Pourtant, des images témoignent de la vie quotidienne des Palestiniens qui y vivent. Des enfants jouent avec leurs cerfs-volants, on assiste à des bains de foule en mer, un enfant qui s’amuse avec un ânon.

La Palestine a toujours été une zone agitée. Au cours de quelque 3.500 ans, elle a été successivement aux mains des Égyptiens, des juifs, des Babyloniens, des Grecs, des Romains, des arabes, des croisés, et des Turcs. Après la Première Guerre mondiale, ce fut au tour de la Grande-Bretagne de prendre le contrôle de la région, y facilitant l’installation – par le mouvement sioniste – de centaines de milliers de juifs. C’est l’ONU (Organisation des Nations Unies) qui voulut après la Seconde Guerre mondiale scinder la région en deux: une partie serait arabe et un État juif verrait le jour. Les juifs y étaient favorables. Les Arabes non. En mai 1948, sans l’accord des arabes, le peuple juif  déclarait la création de l’État d’Israël. En représailles, les armées de Jordanie, d’Égypte, de Syrie et d’Irak ont attaqué sur-le-champ le nouvel État. Israël est sorti vainqueur, mais d’une certaine façon le conflit se poursuit encore aujourd’hui.

Version originale: You Have to See This Side of Palestine

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ