La peintre Jennifer Gehr est inspirée par la beauté et l’amour

Par Catherine Yang
20 novembre 2019 Mis à jour: 20 novembre 2019

Bien que Jennifer Gehr ait toujours aimé l’art, elle a fait des études et une carrière dans un autre domaine. Mais, pendant tout ce temps, elle n’a jamais cessé de produire de l’art.

« Comment le pourrais-je ? C’est ma passion et ce que je suis », a dit Mme Gehr. Elle a donc continué à suivre des cours d’art et à étudier auprès d’artistes de renommée internationale. Au fil du temps, ses œuvres ont été exposées dans des galeries suisses. En 2017, Mme Gehr a fait le saut en tant qu’artiste professionnelle et, aujourd’hui, ses œuvres se retrouvent dans des collections privées en Europe et en Australie.

C’est une exposition dans une galerie qui a inspiré une conservatrice à demander à Mme Gehr si elle serait intéressée à soumettre son travail à un concours. Elle ne l’avait jamais fait auparavant, mais en apprenant que le thème était « pure bonté, pure beauté et pure authenticité », Mme Gehr pouvait déjà voir le tableau fini sous ses yeux.

« Le tableau s’intitule The secret, il montre une petite fille chuchotant un secret à l’oreille de son grand-père », a dit Jennifer Gehr. « C’est un hommage à mon propre grand-père. Il s’appelait Gottfried. Malheureusement, il est mort il y a quelques années. Il me manque beaucoup. Il était même mon témoin à mon mariage ! »

« C’était un homme très gentil et chaleureux. Nous avons partagé tellement de moments heureux et il était toujours là pour moi, quoi qu’il arrive ! », a confié Mme Gehr. « Avec ce tableau, je chéris notre relation et honore sa mémoire. »

Le tableau a été soumis au Concours International de Peinture de Portrait de NTD télévision, puis Jennifer Gehr a été sélectionnée comme l’une des finalistes. Les œuvres des finalistes seront exposées à New York, au Salmagundi Club, du 24 au 30 novembre, avec une vente aux enchères le 30 novembre de plusieurs œuvres.

The Secret de Jennifer Gehr (Jennifer Gehr)

The Secret montre les Alpes appenzelloises et on peut voir son sommet le plus haut, le Santis, à l’arrière-plan.

« C’est la région où j’habite », a dit Mme Gehr. « De plus, vous pouvez voir le costume traditionnel appenzellois (suisse). Toute la broderie est cousue à la main et les costumes sont si précieux qu’ils se transmettent de génération en génération. »

Mme Gehr a consacré d’innombrables heures à peindre ce tableau, mais le processus s’est déroulé sans heurts. En fait, le plus grand défi était d’obtenir la photo de référence parfaite. Ils ont dû grimper dans les montagnes à la mi-décembre lorsqu’il faisait froid et lorsque le sol est normalement couvert de neige sous un ciel gris.

Mais quand ils sont arrivés et qu’il était temps de filmer, le soleil s’est levé et le ciel bleu a illuminé la scène.

« Je suis très fière du visage et de l’expression douce et chaleureuse dans les yeux du grand-père », a dit Mme Gehr. « J’y vois mon cher Opi [en allemand pour grand-père]. Ça me fait chaud au cœur. »

Jennifer Gehr a dit que son plus grand objectif est de « toucher le cœur des gens avec mon art », et qu’elle peut mieux le faire dans un style réaliste.

Avec The Secret, elle a suivi l’approche académique des anciens maîtres, avec un dessin solide, une sous-couche de peinture, puis en peignant en couches avec de plus en plus de détails tout en étant attentive lors du processus de séchage.

« Mon inspiration est la beauté et l’amour. C’est une langue internationale, peu importe d’où l’on vient, on peut la comprendre », a dit Mme Gehr. « Notre vie ici sur cette planète est faite d’amour et de relations pertinentes avec nos proches, mais aussi avec la nature. »

Mme Gehr s’est dite honorée de voir ses œuvres exposées pour la première fois à New York et espère que les visiteurs de l’exposition seront émus par l’expression de bonté, de beauté et par la culture suisse.

« Je suis attirée artistiquement par tout ce qui remplit mon cœur de joie, d’amour et de beauté. Souvent, je trouve cela dans les yeux d’une personne, qui raconte une histoire sans un mot », a-t-elle dit.

RECOMMANDÉ