La photo d’un garçon mis à l’écart à la cafétéria de l’école parce qu’il est en retard provoque l’indignation

Par Li Yen
7 septembre 2019 Mis à jour: 7 septembre 2019

Après la publication d’une photo sur les médias sociaux d’un garçon humilié à l’école pour son retard, la communauté de l’Oregon s’est unie pour faire quelque chose d’incroyable afin qu’il ne soit plus jamais en retard !

Hunter Cmelo, de Grants Pass, dans l’Oregon, alors âgé de 6 ans, était en train de déprimer, car il allait être en retard à l’école un matin en 2015.

« Je vais être en retard. Je vais me retrouver en retenue pour le déjeuner », a dit Hunter à sa mère, Nicole Garloff, d’après KFOR-TV. « Maman, on doit se dépêcher. »

« L’école a une politique selon laquelle au bout de trois retards, on se retrouve puni », a dit Nicole à ABC News. « Chaque fois qu’il y a du retard après ça, on a une retenue. »

Craignant d’être mis en retenue, Hunter, un élève de première année à l’école primaire Lincoln, pleurait quand il est entré à l’école ce matin-là. Par conséquent, Nicole a décidé d’aller le voir à l’heure du déjeuner. À son grand désarroi, Nicole a trouvé Hunter en isolement.

« Il était à la première table quand vous entrez dans la cafétéria, et il était assis là avec une de ces affiches en carton devant lui… et deux ou trois livres à côté de lui », dit Nicole.

Pour ajouter à l’embarras du garçon, sa tasse avait même un grand « D » noir écrit dessus. Nicole était bouleversée et a pris une photo de Hunter dans cette situation misérable avec son iPad. La grand-mère de Hunter, Laura Hoover, a ensuite affiché la photo montrant la punition controversée sur Facebook.

Cependant, le retard de Hunter n’était pas entièrement attribuable à sa faute – leur voiture familiale tombait souvent en panne et, ce jour-là, la voiture avait encore quelques problèmes. Sa mère souffre également d’ostéoporose. « C’est très douloureux et le matin, c’est particulièrement difficile pour moi d’aller de l’avant », dit Nicole. « Il n’a pas été en retard si souvent pour mériter ça. »

Dans le post, Laura Hoover a expliqué : « Hier, il avait 1 minute de retard et voilà ce qu’ils ont fait pour le punir, c’est ce qu’a découvert sa maman ! Ils lui ont fait ça 6 fois pour quelque chose qui échappe au contrôle de cet enfant ! »

La photo est vite devenue virale et a déclenché l’indignation en ligne.

Une personnalité de la radio locale, Bill Meyer, a entendu parler de l’histoire et a contacté Lisa McClease Kelly, propriétaire du garage Kelly’s Automotive, pour faire réparer la Dodge Durango de la famille. Cependant, il s’est avéré que les réparations coûteraient plus cher que la valeur de la voiture.

Une entreprise locale, Rapid Repo and Collections, a donc fait don d’une fourgonnette Chrysler Town and Country 2001. En plus des 1  257 € d’entretien effectués par McClease Kelly, d’autres entreprises locales ont également participé à l’installation d’un nouveau pare-brise et de deux nouveaux pneus sur la mini-fourgonnette. En plus de cela, deux personnes ont donné 54 € pour des cartes-cadeaux, a rapporté The Oregonian.

Lorsque McClease Kelly a remis la fourgonnette au père de Hunter, Mark Cmelo, il est resté sans voix.

« Nous pensions que nous allions là-bas pour nous faire dire que notre Durango ne serait pas réparable du tout », a dit Nicole. « Nous étions si consternés que cela semblait irréel. »

« Nous sommes très reconnaissants envers toutes les personnes de notre communauté qui nous ont si bien soutenus », a-t-elle ajouté.

Grâce à cet incroyable effort communautaire, l’affiche mentionnant la punition a été supprimée de l’école, et Hunter n’a jamais été en retard depuis que la famille a reçu la fourgonnette !

RECOMMANDÉ