La police allemande arrête des membres de Daech qui planifiaient une attaque contre une base militaire américaine

Par Simon Veazey
16 avril 2020
Mis à jour: 16 avril 2020

Quatre hommes soupçonnés de préparer une attaque terroriste contre des installations militaires américaines en Europe ont été arrêtés par les autorités allemandes lors d’un raid à l’aube.

Un cinquième membre de la cellule terroriste était déjà en détention.

Selon une déclaration du procureur fédéral, le groupe s’était procuré des armes et des munitions et avait commandé sur Internet des pièces détachées pour une bombe artisanale.

Tous les cinq sont des ressortissants du Tadjikistan qui avaient prêté serment d’allégeance à Daech (État islamique – Daesh en anglais) au début de 2019, et avaient des contacts de haut niveau au sein de l’organisation terroriste en Syrie et en Afghanistan qui leur donnaient des instructions.

Les autorités n’ont pas divulgué leurs noms complets.

Le groupe avait initialement prévu de se rendre au Tadjikistan pour rejoindre le jihad armé contre le gouvernement. Ce plan a toutefois été abandonné et ils se sont plutôt tournés vers les bases militaires américaines en Allemagne.

Selon les procureurs, ils avaient déjà effectué une mission de reconnaissance sur une base de l’armée de l’air américaine. Ils avaient également surveillé une cible potentielle de meurtre, qui, de leur point de vue, avait critiqué l’Islam.

Dans cette image, la police anti-émeute surveille les alentours de l’hôtel Bayerischer Hof, la Conférence de Munich sur la sécurité 2020 (MSC), le 14 février 2020, à Munich, en Allemagne. (Johannes Simon/Getty Images)

L’un des membres, nommé uniquement Ravsan B. par les autorités allemandes, avait donné des instructions pour fabriquer des engins explosifs improvisés. Le groupe possédait déjà certains des composants, qu’il avait commandés en ligne.

Deux des suspects sont également accusés de s’être rendus en Albanie pour perpétrer un assassinat pour 40 000 dollars qui est tombé à l’eau.

Les quatre suspects ont été arrêtés dans l’État de Rhénanie du Nord-Westphalie, à l’ouest du pays, où se trouvent deux bases de l’armée de l’air américaine.

L’Allemagne accueille la plus grande proportion de troupes américaines en Europe, avec un total d’environ 38 000 hommes sur différentes bases du pays, selon Deutsche Welt, dont environ 9 600 membres de l’armée de l’air sur les deux bases.

Au total, les États-Unis ont environ 74 000 soldats en Europe, selon le Congressional Research Service.

Après avoir atteint un pic en Europe il y a quelques années, les attaques de l’État islamique ont depuis lors diminué, bien qu’elles se poursuivent et que des complots continuent d’être découverts.

En Allemagne, tout récemment, la police a arrêté trois hommes en novembre 2019, les accusant d’avoir planifié un attentat à la bombe au nom de Daech.

Le pire attentat de Daech perpétré en Allemagne a eu lieu en décembre 2016, lorsqu’un homme se réclamant au groupe de Daech a foncé en camion à travers un marché de Noël très fréquenté à Berlin, tuant 12 personnes.

Ce qui aurait été le premier attentat à l’arme biologique du groupe a été déjoué par la police allemande en 2018, lorsqu’un membre tunisien présumé de Daech a été arrêté en possession de ricin, un poison mortel, et de matériel servant à fabriquer des bombes.

L’attentat le plus meurtrier en Europe revendiqué par Daech a eu lieu à Paris le 13 novembre 2015, lorsque des attentats suicides coordonnés et plusieurs fusillades de masse ont fait 130 morts.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ