La poubelle d’une boulangerie déborde de morceaux de pain et indigne les internautes

Par Suzanne Durand
9 décembre 2019
Mis à jour: 9 décembre 2019

C’est l’indignation en Lorraine depuis qu’une photo partagée sur les réseaux sociaux montre une benne remplie de morceaux de pain devant une boulangerie de la firme Marie Blachère. L’entreprise a présenté ses excuses et plaide un problème interne.

Une poubelle remplie à ras bord de morceaux de pain dans les rues de Fameck en Moselle. Un particulier a capturé cette photo surprenante devant une boulangerie de la marque Marie Blachère. Le cliché partagé sur les réseaux sociaux appelle au boycott de l’entreprise, qui détient quelque 500 points de vente sur l’Hexagone.

Contactée, la firme déclare être « navrée par cet incident ». Marc Beridon, le directeur marketing-concept de l’entreprise explique les faits : « Une chambre entière avec deux chariots a dû être jetée après cuisson, car le pain était impropre à la vente ». Il rajoute également que près de 80% de la benne est remplie de morceaux de pain impossibles à commercialiser : « Il s’agit en plus d’une benne pour les déchets bio-organiques que nous ne pouvons sortir qu’une fois par semaine. Raison pour laquelle la poubelle était abondamment remplie », précise M. Béridonau au République Lorrain.

Lutter contre le gaspillage

Cette chaîne de boulangerie s’est faite connaître pour ses promotions fracassantes sur les achats en gros de pains et viennoiseries. « Depuis dix ans, nous faisons un gros travail pour lutter contre le gaspillage, avec près de 80 % de nos produits commercialisés à -50 %, trente minutes avant la fermeture du magasin », poursuit le directeur. « Le lendemain, nous proposons à nouveau les invendus de la veille à des prix cassés (1€ les cinq baguettes) ».

Sur les réseaux sociaux, la chaîne a indiqué qu’elle allait exercer un rappel auprès de ses employés en ce qui concerne sa charte « anti-gaspillage ».

Contacter Les Restos du Cœur 

Cet incident a permis à la firme d’entrer en relation avec Les Restos du Cœur du petit village lorrain : « Au prochain souci technique, l’association pourra venir récupérer le pain, ce qui évitera qu’il finisse à la benne », précise le directeur au quotidien Le République Lorrain. Car si le pain présentait un aspect peu esthétique, il était « tout à fait consommable ».

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ