La Réunion : négligé par ses maîtres, un chien se retrouve avec 6 kilos de dreadlocks sur le dos

Par Séraphin Parmentier
29 juillet 2020
Mis à jour: 29 juillet 2020

Pris en charge par la SPA alors qu’il se trouvait dans un état pitoyable, un chien couvert de dreadlocks a enfin retrouvé sa dignité.

Le 23 juillet, Bertrand Chevallier, administrateur et trésorier de la Société de protection des animaux (SPA) de la Réunion, intervient dans le quartier de Bagatelle, à Sainte-Suzanne, à la demande d’une amie afin de constater l’état d’un chien qui « n’a pas été toiletté depuis des lustres ».

« Le propriétaire des lieux m’a fait entrer chez lui après que je lui ai expliqué le motif de ma visite. Je lui ai demandé de me présenter le carnet de santé et la carte d’identification de l’animal. Évidemment le chien n’est pas identifié et encore moins de carnet de santé. C’était le chien de sa fille qui était partie en métropole et qu’il a dû garder chez lui », a expliqué M. Chevallier dans un billet publié sur Facebook et relayé par la SPA de la Réunion.

Baptisé Cacao et âgé de six ans et demi, le canidé – attaché au bout d’une chaîne de trois mètres – est dans un état déplorable. S’il dispose bien de croquettes et d’eau propre, son poil est tellement emmêlé que les nœuds forment plusieurs kilos de dreadlocks particulièrement compactes.

Interrogé par M. Chevallier, le père de la maîtresse de Cacao affirme « avoir lavé son chien durant le confinement et que les rastas ne dateraient pas depuis longtemps ».

« Je lui ai bien dit qu’il ne fallait pas me raconter des bêtises et encore moins me prendre pour un imbécile, car l’état actuel de son chien résultait depuis des années de négligence de sa part et que c’était assimilable à de la maltraitance », rapporte Bertrand Chevallier.

Le bénévole de la SPA demande ensuite au gardien de l’animal de le lui remettre « en signant un document d’abandon ». L’intéressé refuse. M. Chevallier le menace alors de prévenir les gendarmes de Sainte-Suzanne. Pris de panique, le gardien de Cacao assure alors qu’il va prendre rendez-vous chez un vétérinaire ainsi que chez un toiletteur.

Tout est bien qui finit bien pour Cacao

En fin de semaine, la SPA finit par récupérer le chien et une toiletteuse bénévole vient s’occuper de Cacao. « J’ai tout annulé pour venir soulager cet animal. Je suis contente quand je le vois maintenant, j’en étais aux larmes tout à l’heure », a expliqué la toiletteuse aux journalistes de la chaîne d’information Antenne Réunion.

Selon la SPA de la Réunion, « il aura fallu trois heures pour retirer les 6 kilos de poils » que le canidé avait sur le dos.

« C’est impressionnant. On a déjà eu des chiens avec beaucoup de dreadlocks ou très emmêlés. Comme ça, c’est la première fois qu’on voit ça ! » a confié Annick Letaconnoux, responsable du refuge de Sainte-Marie, sur Antenne Réunion.

Pris en charge par la SPA, Cacao doit désormais faire l’objet d’une adoption. « Nous souhaitons offrir à Cacao une famille d’accueil avec un jardin clôturé pour qu’il se familiarise avec la vie en liberté avec des personnes qui sauront lui apporter amour et confiance », conclut la SPA de la Réunion.

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ