«La situation est catastrophique»: Philippe Etchebest tire la sonnette d’alarme pour le milieu de la restauration

Par Emmanuelle Bourdy
15 avril 2020
Mis à jour: 15 avril 2020

Le meilleur ouvrier de France et juge de Top Chef Philippe Etchebest tire la sonnette d’alarme. Pour lui, depuis que le confinement a entraîné la fermeture de tous les lieux « non indispensables à la vie du pays », la situation économique du milieu de la restauration et de l’hôtellerie est devenue « catastrophique ».

Interrogé dans l’émission C à Vous sur France 5, ce lundi soir, Philippe Etchebest explique dans quelle position dramatique ce milieu se retrouve, ainsi que le relate lefigaro.fr. Dans ses quelques minutes d’interview, il précise que 92 % des restaurants et hôtels sont fermés actuellement, confinement oblige. Le chef étoilé rappelle que le milieu de l’hôtellerie et de la restauration représente un million d’emplois en France.

« Au mois de mars, 30 % des restaurateurs n’ont pas pu payer leurs salariés. Au mois d’avril, il n’y en aura plus. On estime à 70 % les restaurateurs qui ne pourront pas payer leurs salariés », renchérit-il.

Il ajoute qu’il avait aidé certains restaurateurs en difficulté. S’il n’y avait pas eu ce confinement, « ils avaient peut-être une chance de s’en sortir après mon intervention ». Cependant, il est désormais très pessimiste. « Là, je crois que c’est définitivement mort », déplore-t-il.

Et Philippe Etchebest n’est pas plus épargné que les autres. Les 60 salariés de son établissement Les Quatre colonnes à Bordeaux sont actuellement en chômage partiel. Malgré son engagement envers eux, il ignore combien de temps il va pouvoir tenir ce rythme. « J’ai avancé l’argent, je me suis engagé pour assurer mon personnel et subvenir aux besoins », avoue-t-il, avant de demander : « Mais combien de temps ? Pendant combien de temps ? » Il est extrêmement préoccupé et pour lui, il n’y a pas d’autres mots, « on est en plein cauchemar ».

Le chef de l’État, qui s’est exprimé également ce lundi 13 avril, a annoncé qu’un confinement strict sera prolongé jusqu’au 11 mai 2020. Et même si de nombreuses structures pourront rouvrir progressivement, le milieu de la restauration et de l’hôtellerie restera encore fermé. La question de savoir comment se relever d’une crise ayant pris une telle ampleur reste donc en suspens.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ