La Turquie dénonce un « langage offensant » de Téhéran envers Erdogan

Par Epoch Times avec AFP
12 décembre 2020
Mis à jour: 12 décembre 2020

La Turquie a dénoncé samedi le « langage offensant » de Téhéran à l’égard du président Recep Tayyip Erdogan auquel l’Iran reproche d’avoir récité un poème laissant entendre que les provinces du nord-ouest de l’Iran font partie de l’Azerbaïdjan.

« Nous condamnons l’utilisation d’un langage offensif envers notre président et notre pays, après la récitation d’un poème dont le sens a été délibérément sorti de son contexte », a déclaré Fahrettin Altun, directeur de la communication de la présidence turque, dans un communiqué.

Défilé militaire à Bakou

M. Erdogan s’est rendu jeudi en Azerbaïdjan, fidèle allié de la Turquie, pour assister à un défilé militaire marquant le triomphe de Bakou sur l’Arménie, après six semaines de combats sur la région contestée du Nagorny Karabakh.

Au cours de cette visite, le dirigeant turc a récité un poème qui, selon Téhéran, pourrait attiser le séparatisme au sein de la minorité azérie d’Iran.

Remarques inacceptables de M. Erdogan

L’Iran abrite une importante communauté azérie, principalement dans le nord-ouest, dans les provinces voisines de l’Azerbaïdjan et de l’Arménie, avec le fleuve Aras comme frontière.

Vendredi, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a condamné M. Erdogan pour ce poème « mal récité », et l’ambassadeur de Turquie à Téhéran a été convoqué au sujet des « remarques interventionnistes et inacceptables » de M. Erdogan.

En retour, la Turquie a convoqué l’ambassadeur iranien à Ankara pour des propos « sans fondement ».

Élections américaines – Pompeo : le PCC empoisonne les écoles

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ