La vie d’un âne maltraité était en jeu, jusqu’à ce que 12.000 amis des animaux signent une PÉTITION pour le sauver

Par Chris Ford
19 juillet 2019 Mis à jour: 19 juillet 2019

Les animaux se retrouvent souvent à la merci d’humains cruels et abusifs (si vous pouvez encore désigner ces derniers par ce nom). Beaucoup de ces animaux ne peuvent qu’espérer que les gens puissent les sauver – comme ce fut le cas avec un âne en Espagne, dont la vie était en jeu.

Avec l’aide de milliers de personnes qui ont signé une pétition, la vie de cet âne a été sauvée.

La police est venue enquêter sur un cas de mauvais traitements infligés à des animaux après que les habitants de la région les eurent informés du sort d’un âne. L’animal avait été conduit jusqu’à l’épuisement. Il s’est finalement effondré dans les rues de Segorbe, un village montagneux d’Espagne, selon le journal Metro du Royaume-Uni.

Le propriétaire était connu pour forcer son âne à tirer régulièrement une charrette chargée de ferraille sur les 20 kilomètres entre Castellnovo et Segorbe, et l’âne tombait souvent épuisé. Il était aussi accompagné d’un chien qui avait aussi l’air négligé.

La police a immédiatement confisqué le chien et l’a envoyé dans un refuge pour animaux, mais l’âne a été abandonné. Bien que les deux animaux soient domestiques et protégés par les mêmes lois, ils sont traités différemment par les autorités.

L’association caritative El Refugio del Burrito a alors été alertée.

« Il est frustrant de constater que, bien que les deux animaux soient protégés par la même loi et qu’il soit très clair comment agir lorsque la vie d’un animal est en danger, les autorités hésitent encore », a déclaré Veronica Sanchez, directrice nationale de la RDB, dans un communiqué.

« C’est une négligence et une omission au devoir. »

Bien que le cas ait été signalé à un service local de protection des animaux, il s’était perdu dans la paperasse. Quelques jours après l’effondrement de l’âne, le 13 mars 2017, RBD a demandé d’urgence une action policière et judiciaire pour sauver l’âne, mais sans réponse.

L’organisation a décidé de lancer une pétition sur Change.org, et en une demi-journée, plus de 12 000 personnes avaient signé. Cela a suffi à forcer une action en justice et, le lendemain, des sauveteurs d’animaux sont arrivés pour prendre l’animal.

Le propriétaire a refusé de remettre l’animal qui souffrait, de sorte que l’âne a été enlevé de force. Les sauveteurs l’ont appelé Vida, ce qui signifie « nouvelle vie », et il a maintenant la chance de prendre un nouveau départ.

Un vétérinaire a examiné l’âne et a constaté qu’il souffrait de malnutrition sévère, de parasites, d’une infection des sabots, de nombreuses écorchures et plaies dues à des harnais mal ajustés et d’autres infections. Vida est resté dans une famille d’accueil à Castellon, car il a été jugé inapte à voyager.

« Dès qu’il pourra voyager, il viendra dans notre sanctuaire de Fuente de Piedra, à Malaga », dit Rosa Chaparro, responsable des communications et de la collecte de fonds pour RBD.

Plus de 300 ânes vivent au sanctuaire. Il pourra y passer le reste de sa vie avec d’autres animaux sauvés.

Il y a beaucoup d’ânes maltraités comme Vida en Espagne, et le refuge reçoit environ 40 appels à l’aide chaque mois. Il s’agit d’un travail onéreux et, outre le coût de la réhabilitation des animaux, les frais de poursuite contre les propriétaires négligents sont élevés.

Le Donkey Sanctuary est une organisation caritative mondiale qui fait une immense différence dans la vie de milliers d’ânes et de mulets.

RECOMMANDÉ