L’administration Biden annonce la création d’équipes de « sensibilisation » qui feront du porte-à-porte pour « que les Américains soient vaccinés »

Par Jack Phillips
8 juillet 2021
Mis à jour: 8 juillet 2021

Le président Joe Biden et d’autres responsables de la Maison-Blanche ont déclaré mardi que le gouvernement fédéral allait commencer à faire du porte-à-porte dans les communautés afin d’augmenter les taux de vaccination contre le Covid-19.

Parce que des millions d’Américains ne sont pas vaccinés et en raison du variant du Covid-19 dit « Delta » qui se répand, Biden a déclaré que son administration allait tenter d’intensifier les efforts de vaccination.

« Faites-le maintenant », a déclaré Biden lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche, en faisant référence à la vaccination.

Le président a déclaré que des personnes allaient « taper aux portes » pour apporter « de l’aide aux personnes restantes » qui ne sont pas vaccinées. Cela fait partie d’un programme de sensibilisation de la communauté, a-t-il dit, qui est mis en place au fur et à mesure que les sites de vaccination de masse sont supprimés.

Biden a également évoqué la manière dont son gouvernement prévoit de rendre le vaccin disponible dans un plus grand nombre de centres de soins.

Ces initiatives comprennent une assistance accrue à des milliers de pharmacies, de cabinets médicaux et d’autres établissements médicaux afin qu’ils puissent distribuer les vaccins, a déclaré Biden. Les vaccins seront également distribués lors d’événements sportifs, de manifestations estivales et d’activités religieuses, a-t-il ajouté.

« Nous intensifions nos efforts pour aller à la rencontre des gens là où ils se trouvent », a dit le président.

Les jeunes Américains, a ajouté Biden, semblent particulièrement réticents à se faire vacciner. Le président a fait valoir qu’ils sont plus exposés au risque de contracter le variant Delta et que cette souche est responsable de la plupart des nouveaux cas de Covid-19.

« Il me semble que cela devrait inciter tout le monde à y réfléchir à deux fois », a déclaré Biden.

L’attachée de presse de la Maison-Blanche, Jen Psaki, a déclaré que les efforts de l’administration comprendront « des actions ciblées de porte-à-porte par communauté pour faire vacciner les Américains restants ». La manière dont l’administration compte y parvenir n’est pas claire, et ni elle ni Biden n’ayant donné plus de détails.

L’administration ciblera d’abord les communautés dont les taux de vaccination sont les plus faibles, a-t-elle ajouté. Les efforts de sensibilisation en porte-à-porte permettront de transmettre des informations sur les vaccins aux personnes qui ne les ont pas encore reçus.

Ce plan s’inscrit dans le cadre de la réponse Covid-19 du gouvernement, la Maison-Blanche n’ayant pas atteint son objectif à la date limite qu’elle s’était fixée pour le 4 juillet, à savoir que 70 % des adultes américains aient reçu au moins une dose de vaccin. Selon les données des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), plus de 67 % des adultes américains ont reçu au moins un vaccin et plus de 157 millions sont complètement vaccinés.

« On n’abandonne pas simplement parce qu’on n’a pas atteint toutes les personnes », a déclaré Mme Psaki aux journalistes. « Nous allons continuer à agir là où nous avons vu que les meilleures pratiques ont été appliquées au cours des derniers mois. »

Les équipes déployées par la Maison-Blanche seront composées de membres du CDC, de l’Administration fédérale de gestion des urgences (FEMA) et d’autres agences fédérales de santé, a précisé Biden.

Cette décision intervient alors que la semaine dernière, la directrice du CDC, Rochelle Walensky, a déclaré qu’il y a encore environ 1 000 comtés aux États-Unis qui ont une couverture vaccinale inférieure à 30 %. Ils sont principalement situés dans les régions du Sud-Est et du Midwest, a-t-elle ajouté.

Le Covid-19 est la maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois).

Le variant Delta a maintenant été trouvé dans tous les États américains, ont déclaré précédemment les responsables de la santé.n

Epoch Times a contacté la Maison-Blanche pour obtenir ses commentaires sur le programme de sensibilisation.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ