Laëtitia, mère d’une fille de 8 ans, contrainte de vivre dans sa voiture, a trouvé un logement grâce à un appel de solidarité

Par Michal Bleibtreu Neeman
11 juillet 2020
Mis à jour: 11 juillet 2020

Laëtitia Pin, une jeune maman d’une fillette de 8 ans, a enfin trouvé un logement. Contrainte de vivre dans sa voiture tout en cachant cette situation à sa fille, elle pourra enfin vivre avec elle sous un même toit.

À la suite d’un article publié dans Var-Matin, le 8 juillet, dans lequel la mère varoise de 38 ans a fait appel à un acte de solidarité, elle a pu enfin trouver un logement. Son histoire, a touché le cœur des dizaines de lecteurs, selon le quotidien, qui ont proposé leur aide. Mais il a surtout attiré l’attention de la municipalité et du CCAS, qui a répondu aussitôt par l’affirmative.

Selon le rapport de la Fondation Abbé-Pierre, environ 3,8 millions de personnes sont victimes de mal-logement en France. En raison du manque de logements sociaux, une dizaine de milliers de foyers français sont dans l’obligation de demander refuge chez des connaissances.

Laëtitia Pin, 38 ans était l’un de ces cas. Depuis 2019, Laëtitia et sa fille Lily vivent sans domicile fixe. À la suite des problèmes financiers, la mère et sa fille étaient obligées de séjourner chez ses proches. « Nous allons où nous pouvons être accueillies. Nous sommes même parties jusqu’en Suède chez des amis », a-t-elle raconté amèrement à Var-Matin. « Nous avons dû rentrer, ils ne pouvaient nous garder plus longtemps. »

Le 15 juin, elle a dû quitter son appartement. Laëtitia gagne le Smic, mais malheureusement, faute de trouver un logement, sa voiture est devenue son domicile. Pour éviter la nouvelle accablante à sa fille, elle l’a envoyée passer des vacances chez sa grand-mère.

C’est Myriam Torri, la directrice du CCAS de Roquebrune-sur-Argens, qui lui a annoncé la bonne nouvelle. « Un T2 est disponible en transitoire sur la commune. » « Je suis si soulagée », raconte Laëtitia à Var-Matin en souriant. « Je vais être sous un toit et, qui plus est, sous le même que ma fille. » « Je peux garder mon travail et ma Lily peut être scolarisée à La Bouverie, comme prévu. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ