L’Afrique du Sud suspend la pêche au poulpe après la mort de baleines

Par afp
29 juin 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019

L’Afrique du Sud a suspendu vendredi la pêche au poulpe au large du Cap où deux baleines sont récemment mortes prisonnières des cordages retenant les pièges pour pieuvres dans la mer, a annoncé le gouvernement. 

Une jeune baleine à bosse a été retirée de l’eau cette semaine après s’être empêtrée dans les cordages, une baleine de Bryde longue de 12 mètres a subi le même sort un peu auparavant, tandis qu’une troisième a été récemment blessée dans des circonstances similaires.

Au total, au cours des quatre dernières années, au moins six baleines sont mortes dans la région à cause des pièges à pieuvre, avec souvent des traces de lacération profonde provoquées par leur lutte pour se libérer, ont indiqué des responsables du Cap aux médias locaux.

Dans ces conditions, le ministère de l’Environnement a annoncé que la pêche exploratoire au poulpe était interdite jusqu’à ce que les experts trouvent une solution pour éviter que les baleines ne soient victimes de ces pièges.

« Notre décision a été prise après la vague d’émotion provoquée par la mort cruelle et prématurée de ces magnifiques créatures empêtrées » dans les cordages dans la région de False Bay (sud-ouest), a déclaré la ministre Barbara Creecy.

Une responsable du Cap, Marian Nieuwoudt, a appelé à l’interdiction de la pêche au poulpe après qu’une pétition en ce sens a recueilli en ligne 25.000 signatures.

« On ne peut pas laisser les baleines continuer de mourir », a déclaré Mme Nieuwoudt, faisant remarquer par ailleurs que récupérer puis enterrer une carcasse coûtait jusqu’à 150.000 rands (10.000 dollars).

E.T. avec AFP

RECOMMANDÉ