L’Agence spatiale russe annonce que Vénus est une « planète russe » et relance son exploration

Par Léonard Plantain
22 septembre 2020
Mis à jour: 22 septembre 2020

Mardi 15 septembre, Dmitri Rogozine, le directeur de l’Agence spatiale russe Roscosmos, a fait une déclaration affirmant que Vénus était une planète russe et que de nouveaux projets concernant cette planète étaient en cours.

« La reprise de l’exploration de Vénus est à notre ordre du jour. Premièrement, nous avons le projet Venera-D en coopération avec les Américains. Nous envisageons également notre propre mission sur Vénus. Nous pensons que Vénus est une planète russe, nous ne devrions donc pas traîner. Les projets des missions Vénus sont inclus dans le programme du gouvernement d’exploration spatiale russe pour 2021-2030 », a déclaré Dmitri Rogozine, le directeur de l’Agence spatiale Roscosmos, selon l’agence de presse TASS.

Précédemment, Lev Zeleny, un des scientifiques de l’Agence spatiale russe, a déclaré en mai que la Russie développait un nouveau programme d’exploration de Vénus, qui comprendrait l’envoi d’au moins trois véhicules de recherche sur la planète.

D’après Dmitri Rogozine, les raisons de cette appropriation de Vénus sont simples : « La Russie a été le premier et le seul pays à s’être posé sur Vénus. Un certain nombre de sondes ont également été envoyées vers cette planète au cours des dernières décennies, lesquelles ont collecté de nombreuses informations », rapporte CNews, alors que de son côté, la Nasa n’a jamais mené ce genre d’exploration.

L’Agence spatiale Roscosmos estime également que Vénus, qu’elle juge plus intéressante que Mars, pourrait aider les scientifiques à comprendre les mécanismes de nos changements climatiques actuels.

FOCUS SUR LA CHINE – La fille du Premier ministre canadien surveillée par Pékin



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ