L’algue « Sea Sparkle » génère une bioluminescence féerique qui illumine les vagues à Irish Beach

Par Louise Bevan
1 septembre 2020
Mis à jour: 1 septembre 2020

Une plage d’Irlande s’est transformée en un spectacle rare et époustouflant quand le plancton bioluminescent s’est mis à colorer le flux des vagues d’un bleu électrique scintillant.

Une nageuse, qui est aussi photographe, a saisi ce phénomène naturel magique à l’aide de son appareil photo.

Joleen Cronin a emporté son appareil photo sur la plage de Fountainstown, au sud de Cork City, vers minuit le 16 août, après avoir lu un post sur les médias sociaux concernant cet événement rare.

(Avec l’aimable autorisation de Joleen Cronin)

« C’était incroyable », a déclaré Joleen à la BBC.

« Quand vous mettez vos pieds dans l’eau, ça explose sous vos pieds », a-t-elle décrit. « Nous sommes allés faire du paddle boarding, et quand la pagaie a touché les vagues, c’était comme une discothèque. »

Joleen a déjà nagé dans des eaux bioluminescentes, a-t-elle dit, mais n’avait jamais vu un spectacle d’une telle profusion et d’une telle intensité.

La photographe Joleen Cronin.(Avec l’aimable autorisation de Joleen Cronin)

La bioluminescence est le nom donné à l’émission de lumière générée par les organismes marins que sont les bactéries, les algues, les méduses et le plancton. Elle peut se produire dans les eaux océaniques de n’importe quelle profondeur ; cependant, elle crée un spectacle particulièrement surréaliste lorsqu’elle se produit dans les eaux peu profondes.

Le climat chauffe les grandes masses d’eau, donnant aux organismes marins l’énergie dont ils ont besoin pour briller encore plus, d’où l’abondance du spectacle estival à la plage de Fountainstown.

En peu de temps, la plage a été peuplée de 15 à 20 personnes supplémentaires, a déclaré Joleen à l’émission News at One de la RTÉ, diffusée par le service public national irlandais de radiodiffusion. Elle a déclaré que toutes ces personnes avaient lu le même message sur les médias sociaux et espéraient profiter de la vue exceptionnelle des vagues bleu électrique qui déferlent.

(Avec l’aimable autorisation de Joleen Cronin)

« C’est une chose dont je n’ai jamais, jamais été témoin. Pour être honnête, j’ai été complètement époustouflée et hypnotisée par tout cela », a déclaré Joleen au journal télévisé irlandais.

« En fait, quand vous fixez l’eau et que vous voyez tout cet étincellement devant vous, la beauté de la chose est tout simplement époustouflante », a-t-elle déclaré.

Joleen a ensuite partagé une série de photos sur Facebook.

« Ouais, c’est une mer Disco, ce n’est pas Photoshop », a-t-elle écrit. « L’intensité était incroyable, chaque vague reflétait des millions de scintillements sur la plage. Ouah, ouah, ouah ! La nature est tellement incroyable ! »

La plage de Fountainstown est bien connue pour sa bioluminescence. Avec des eaux claires et peu de trafic maritime, le spectacle naturel peut s’épanouir sans être perturbé. Certaines entreprises locales ont même trouvé des moyens lucratifs pour profiter de cette attraction unique.

Jim Kennedy, de la société locale de kayak Atlantic Sea Kayaking, a déclaré dans le reportage de la BBC qu’il organise avec ses collègues des sorties nocturnes en kayak depuis 30 ans.

« Nous avons consulté des magazines du monde entier », a déclaré M. Kennedy, ajoutant que les photographies spectaculaires de Joleen « sont de haut niveau ». « La seule fois où j’ai vu des photos comme celles prises cette semaine, c’est dans le National Geographic. »

(Avec l’aimable autorisation de Joleen Cronin)

Selon Ocean Research and Conservation Ireland, dans les eaux irlandaises, la bioluminescence est causée par une algue, une dynophyte ou dinoflagellé unicellulaire répondant au nom scientifique de Noctiluca scintillans, plus communément appelé « scintillement de mer ».

La bioluminescence est présente dans les océans du monde entier et sa couleur peut varier du bleu au rouge. Sa fonction n’est pas entièrement comprise, selon le National Océan Service, bien que les biologistes marins affirment que le « scintillement de la mer » est généralement utilisé pour avertir ou échapper aux prédateurs, pour attirer des proies, ou pour que les différents membres d’une même espèce communiquent.

FOCUS SUR LA CHINE – Ouvrir la porte pendant le confinement est un crime

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ