Covid-19 : une lampe qui purifie l’air et tue les virus, une invention made in Bretagne

Par Léonard Plantain
17 mars 2021
Mis à jour: 17 mars 2021

À Grand-Fougeray, dans le département de l’Ille-et-Vilaine en Bretagne, l’entreprise LOD Protect a créé une lampe (la LOD’Air) permettant de tuer les virus se trouvant aux alentours, et donc le Covid-19, grâce à la technologie UV-C.

Mise au point par l’entreprise LOD Protect, une lampe pourrait servir à la réouverture des bars et restaurants. En effet, celle-ci permet de purifier l’air et de débarrasser une pièce des virus environnants. « L’air est désinfecté des virus et des bactéries à 99 %, et à 95 % dans le cas du Covid-19 », a expliqué Olivier Moyen, son créateur et directeur de l’entreprise installée en Bretagne.

En apparence similaire à une lampe classique, seul un un léger bourdonnement s’échappe de la LOD’Air, a rapporté Ouest-France.

Pour ce faire, la lampe envoie des UV-C par l’intermédiaire d’une LOD (Light of Disinfection, ou Lumière de désinfection) une technologie brevetée qui permet de désinfecter un environnement. Cependant, ce n’est pas la lumière en apparence qui élimine les virus, mais celle qui se trouve à l’intérieur de la lampe.

En effet, à une extrémité de la lampe, l’air est aspiré, puis passe dans un tube équipé de cette technologie UV-C, avant de ressortir de l’autre côté, désinfecté dans la quasi-totalité de ses virus et bactéries. « Les UV-C sont utilisés depuis longtemps pour purifier l’eau. Ils ont des longueurs d’onde courtes, qui ne traversent pas la couche d’ozone. Les virus ne savent pas s’en protéger », a indiqué Olivier Moyen.

Aussi, pour s’assurer que les UV-C présents à l’intérieur de la lampe ne risquent pas de filtrer à l’extérieur et d’éblouir les utilisateurs, le dispositif a été préalablement certifié par un laboratoire français.

« La LOD est intégrée avec un dispositif qui éclaire, la lumière, pour que son utilisation rentre dans l’usage », a précisé Olivier Moyen. « Selon le modèle, il faut compter environ 1 heure pour désinfecter une pièce de 15 à 35 m². »

Bien sûr, il est également possible de désinfecter l’air sans allumer la lumière, ou d’allumer la lumière sans désinfecter la pièce.

Avec cette lampe, qui est disponible en plusieurs modèles pour s’adapter au mieux à chaque milieu, Olivier Moyen espère aider à la réouverture de certains lieux : « On ne dit pas que cette technologie va remplacer les gestes barrières, les protocoles sanitaires. Par contre cela peut venir en complément. C’est par exemple une mesure complémentaire qui pourrait permettre la réouverture de certains lieux, comme les restaurants », a-t-il précisé.

Quant à son prix, chaque lampe coûte entre 700 et 977 euros.

À noter que depuis l’apparition du Covid-19, d’autres entreprises se sont également lancées dans ce projet de lampes désinfectantes :

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ