L’ancien dirigeant chinois Jiang Zemin aurait été placé en détention

17 juin 2016
Mis à jour: 24 juin 2016

Selon une source locale appartenant à un service de sécurité, Jiang Zemin, l’ancien dirigeant du Parti communiste chinois, aurait été mis en détention près de Pékin.

À quatre heures du matin le 10 juin, Jiang Zemin a été emmené de force hors de sa maison et conduit par une brigade de la Police armée, sur les ordres d’un commandant de la sécurité assigné aux cadres supérieurs retraités, dit la source.

La brigade de la Police armée a alors conduit Jiang Zemin dans un complexe militaire appartenant à la région militaire de Pékin. Elle l’a livré ensuite à un lieutenant général et à un brigadier de l’Armée populaire de libération.

La source a expliqué à Epoch Times que l’ordre d’enlever Jiang Zemin aurait été émis directement par la Commission militaire centrale, le corps supérieur des forces armées du régime – un ordre qui a été suivi avec la plus grande discrétion.

Epoch Times tente actuellement de vérifier l’authenticité de cette information. Le lieu de séjour actuel de Jiang est inconnu ; il n’y a pas de rapport officiel sur la question.

Il était déjà avéré que les deux fils de Jiang Zemin avaient été placés sous surveillance.

Zheng Enchong, un avocat des droits de l’Homme connu et basé à Shanghai, placé en résidence surveillée après s’être mêlé des complices de Jiang Zemin à Shanghai, a expliqué en mars à Epoch Times que Jiang et ses fils avaient vu leurs déplacements limités. Zheng a précisé que l’information venait de réseaux « extrêmement fiables » et a avancé l’assouplissement des restrictions sur sa propre personne comme une preuve supplémentaire.

Interviewé le 14 juin par la radio libre chinoise Sound of Hope (SOH) diffusée à l’international, Zheng a rapporté qu’il avait été récemment invité à une réunion d’anciens camarades de classe, parmi lesquels il y avait un ancien sous-officier de la direction du Parti. « Ils ont dit que tu devais venir, parce que nous célébrons le fait que Jiang Zemin est fini », a déclaré l’ancien sous-officier.

Zheng a ajouté que le détachement de police assigné à sa surveillance avait commencé à parler ouvertement de la détention de Jiang Zemin et de ses fils.

Une source proche de la branche de Shanghai de l’Inspection disciplinaire du Parti a confié à Epoch Times plus tôt en juin que Jiang Mianheng, le fils aîné de Jiang Zemin, était actuellement en résidence surveillée dans un lieu inconnu en dehors de Shanghai.

L’arrestation de Jiang Zemin, si elle est avérée, constituerait l’apogée de la lutte de pouvoir entre le dirigeant actuel du Parti communiste chinois Xi Jinping et Jiang Zemin, dont l’influence continue à perdurer sous le régime actuel.

Version originale : Developing: Former Chinese Leader Jiang Zemin Said to Be Removed From Residence

RECOMMANDÉ