L’assaillant du métro de Londres avait des photos de Daesh dans son cellulaire

Par Zachary Stieber
9 décembre 2015
Mis à jour: 30 octobre 2019

L’homme qui a poignardé deux personnes dans le métro de Londres avait des photos de Daech dans son téléphone cellulaire, ont indiqué les procureurs le 7 décembre.

L’attaque est survenue le 5 décembre dans la station de Leytonstone, alors que le présumé terroriste Muhaydin Mire, 29 ans, s’en est pris à deux victimes avec un couteau.

Il aurait crié : « C’est pour la Syrie! »

Le procureur David Cawthorne a qualifié l’attaque de « violente » et « injustifiée », selon le New York Daily News.

Il a aussi révélé que Mire avait des photos dans son portable démontrant qu’il était un partisan du groupe terroriste Daech, le soi-disant État islamique.

D’autres photos avaient à trait à l’attaque terroriste à Paris le mois dernier.

Des témoins ont indiqué qu’il semble que Mire a tenté de décapiter l’homme qu’il a tenté de tuer. Cet homme et l’autre victime blessée sont en voie de rétablissement.

Richard Waltin, le chef du commandement antiterroriste de la police métropolitaine, a indiqué à CNN avant la première audience en cour que les autorités considéraient l’attaque comme un acte terroriste.

« Suite aux informations reçues des personnes qui étaient sur les lieux et aux enquêtes subséquentes menées par le commandement antiterroriste […] je traite ce cas comme un incident terroriste », a-t-il affirmé.

Mire ne s’est pas exprimé durant sa comparution devant le tribunal et il devrait se présenter à nouveau le 11 décembre.

RECOMMANDÉ