Lattes : victime d’un lynchage, Lorenzo, 19 ans, est paraplégique et ne peut plus parler, ses agresseurs ont été relâchés

Par Nathalie Dieul
20 novembre 2020
Mis à jour: 20 novembre 2020

Dans la nuit du 23 au 24 août, Lorenzo, 19 ans, a été sauvagement agressé sur un parking à Lattes, dans l’Hérault. Il est encore à l’hôpital, paraplégique et sous assistance respiratoire, alors que certains de ses agresseurs ont été remis en liberté.

Lorenzo est un jeune homme tranquille et sans histoires, mais sa vie, tout comme celle de sa famille, a basculé cette fameuse nuit d’été. Alors qu’il finissait une soirée en discutant avec trois de ses amis et en écoutant de la musique sur un parking à Lattes, deux jeunes agressifs s’en sont pris à eux, rapporte France Bleu. L’un des deux agresseurs s’est jeté sur Lorenzo.

« Mon fils a été immédiatement poussé dans un fossé et ils se sont acharnés à deux sur lui. Il y en a un qui lui a donné des coups sur la nuque avec son genou ou son tibia », explique Élise, sa maman, à nos confrères de Midi libre. Les agresseurs ont vite demandé du renfort et ont été rejoints par un autre groupe.

« Il [Lorenzo, ndlr] n’a participé à aucune bagarre, il n’avait rien demandé. Il était joyeux comme toujours, il dansait quelques minutes avant, on le voit même sur une vidéo. Lui et ses copains n’ont pas eu le temps de s’enfuir« , explique la mère de famille.

Les cervicales fracturées, Lorenzo a pu dire : « Je ne peux plus bouger » aux policiers arrivés sur les lieux. Il avait déjà perdu connaissance une première fois avant de prononcer ces mots.

Opération, 16 jours de coma, et un terrible diagnostic : le jeune homme restera très certainement paraplégique.

Trois mois plus tard, Lorenzo est toujours en réanimation à l’hôpital. Il respire grâce à une trachéotomie et ne peut plus parler. Il ne peut s’exprimer que d’une façon, en activant son téléphone avec son pouce.

« Il ne peut même plus manger, se laver les dents, aller aux toilettes…« , se désole Élise, qui a arrêté de travailler pour être à son chevet tous les jours, tout comme le beau-père du jeune homme.

« Il a déjà fait cinq infections pulmonaires, il a failli mourir deux fois depuis qu’il est là », ajoute la maman.

Comme si ce drame n’était pas suffisant, certains des agresseurs de Lorenzo ont été identifiés puis remis en liberté, sous contrôle judiciaire, après avoir été interpellés.

« C’est écœurant, l’un d’eux a même fêté son anniversaire le lendemain. Je veux que justice soit faite à hauteur de l’état de mon fils. On ne lâchera rien », assure la maman en colère.

NOUVEL HORIZON – Élections américaines : soutien et révélations pour Trump

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ